Suivez-nous

Evénéments

Les événements du cannabis au Québec en septembre 2019

Evénement sur le cannabis au Québec

Le mois de septembre au Québec ouvre les portes à l’été indien et aux couleurs forestières de carte postale. La Belle Province n’oubliera néanmoins d’accueillir des événements autour du cannabis pour les amateurs et/ou connaisseurs.

PUBLICITE

Vous organisez un événement au Québec et souhaiteriez le voir couvert ici ? Ecrivez-nous à contact@newsweed.fr pour diffuser votre événement auprès de la communauté Newsweed.

Jokes n Tokes – Montreal Tour

Joke n Tokes est un collectif d’humoristes originaires de Toronto. Le JnT Comedy Tour embarque plusieurs de ces artistes et fera une halte le 11 septembre à Montréal. Et vous ne rirez pas uniquement parce que leurs blagues sont bonnes 😉

Quand : le 11 septembre de 20h30 à 22h30
Où : La Petite Grenouille de Montréal, 3435 boulevard Saint-Laurent
Lien vers l’événement : https://www.facebook.com/events/402354090397603/

Ganja Yoga – Formation pour futurs instructeurs

Destiné aux futurs instructeurs de Ganja Yoga, ce cours de certification se déroulera sur un rooftop surplombant Montréal et aidera les yogis à organiser des cours enrichis au cannabis. Outre les cours quotidiens, Dee Dussault, instructrice en chef, propose une retraite optionnelle de cinq jours complets en immersion.

PUBLICITE

Quand : à partir du 18 septembre
Où : Montréal, lieu privé
Lien vers l’événement : https://www.universe.com/events/ganja-yoga-ytt-montreal-tickets-montreal-1C9HP0

Cheech & Chong : O’Cannabis Tour

Retrouvez l’emblématique duo de stoners lors de leur tournée pancanadienne à Montréal. Le spectacle humoristique promet de « faire un retour en arrière vers le passé coloré du duo qui est toujours aussi enclin à repousser les limites de la culture que dans les années 1970 ».

Quand : le 23 septembre
Où : Théâtre Maisonneuve, 260 Boulevard de Maisonneuve O, Montréal
Lien vers l’événement : https://www1.ticketmaster.ca/cheech-chong-o-cannabis-tour-sieges-platine-officiels/event/31005692CE764BE6

CBD par Phytochemia

La section québécoise de la Société de cosméto-sciences organise un dîner et une conférence sur l’état de la recherche sur l’utilisation actuelle du cannabis dans les produits cosmétiques, notamment dans leur utilisation topique, qui sera légalisée en octobre prochain.

PUBLICITE

Quand : le 24 septembre, de 17h à 21h
Où : Hôtel Novotel Aéroport, 2599 Boulevard Alfred Nobel, Montréal
Lien vers l’événement : https://www.eventbrite.ca/e/billets-souper-conference-du-24-septembre-2019-a-montreal-cbd-par-phytochemia-67307551699

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Cliquez pour commenter

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Evénéments

L’Ontario a perdu 42 millions de dollars en vendant du cannabis l’année dernière

Ontario perd de l'argent en vendant du cannabis

Selon des documents officiels publiés vendredi dernier, l’Ontario Cannabis Retail Corp. (OCRC), l’entité de régulation du cannabis en Ontario, a perdu 42 millions de dollars pendant la dernière année fiscale en opérant les ventes de cannabis au sein des Ontario Cannabis Store (OCS), le réseau de ses boutiques physiques et en ligne.

PUBLICITE

Les ventes ont en fait généré 64 millions de dollars sur l’année fiscale 2018-2019 (qui se termine au 31 mars), mais les charges de l’OCRC ont grimpé à 106 millions de dollars, contre 6 millions de dollars pour l’exercice 2017-2018 lorsque le gouvernement a commencé à exploiter son entreprise de cannabis.

Daffyd Roderick, porte-parole d’OCS, a déclaré que l’agence n’était pas en mesure de comptabiliser les revenus provenant de la vente de cannabis aux magasins de détail au cours du dernier exercice, ce qui nuit mécaniquement aux résultats.

«OCS prévoit une croissance continue des revenus à mesure que le secteur évolue et que le réseau de magasins de vente au détail privés de l’Ontario se développe pour répondre aux besoins des consommateurs adultes de la province», a déclaré Roderick dans un courriel adressé à BNN Bloomberg.

«La légalisation du cannabis est une nouvelle activité pour l’Ontario», a déclaré Marc Pichette, porte-parole du ministère des Finances de la province. L’élaboration du cadre de vente au détail de la province a également entraîné des coûts initiaux, a-t-il ajouté.

PUBLICITE

Dans le même temps, le gouvernement ontarien a annoncé vendredi avoir généré 19 millions de dollars de recettes provenant de la taxe d’accise sur le cannabis au cours de son dernier exercice financier, soit bien en deçà de l’estimation de 35 millions de dollars présentée dans le dernier budget provincial.

Les ventes légales de cannabis en Ontario ont totalisé 121 millions de dollars depuis octobre, soit la deuxième plus grande quantité au pays derrière l’Alberta, avec 124 millions de dollars, selon Statistique Canada. Toutefois, les ventes de cannabis à des fins récréatives en Ontario démarrent lentement, en raison du manque de points de vente physiques disponibles, de pénuries de fournitures et de divers problèmes logistiques.

L’Ontario a limité le nombre de points de vente à 25 en raison des pénuries déjà existantes, et doit monter progressivement à 75 d’ici octobre. Le processus d’attribution des licences a toutefois été mis en pause. La loterie censée déterminer les vainqueurs des licences n’a en effet pas été en mesure de contacter les gagnants, qui se sont vus invalider leur lot. La Justice ontarienne doit se pencher sur le dossier avant le 25 septembre.

L’Ontario n’est pas la seule province à perdre de l’argent en vendant du cannabis. Le Québec a perdu 5 millions de dollars au cours de la même année fiscale. Les deux provinces ont initialement choisi un système de distribution public.

PUBLICITE
Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0global