Californie : les produits alimentaires au CBD momentanément illégaux

hollywood californie

Alors que la Californie a officiellement lancé son marché du cannabis légal en début d’année, le ministère de la Santé Publique vient d’annoncer que l’huile de CBD était interdite à la vente et à la consommation animale et humaine. Bien que le gouvernement californien ait la capacité de rendre légale la substance, il a préféré s’aligner sur la position fédérale qui est celle de la FDA (Food and Drug Administration).

PUBLICITE

Une substance illégale

Cette position est pour le moins équivoque puisqu’elle autorise la consommation de graines de chanvre industriel et de l’huile faite à partir de ces graines, à condition que le distributeur ne revendique aucune vertu thérapeutique du produit, mais elle interdit tous les produits CBD qu’il soit dérivé du cannabis ou du chanvre industriel, à l’exception des graines et à condition que l’huile obtenue ne soit pas renforcée en CBD, THC ou autres cannabinoïdes.

L’huile obtenue à partir des graines de chanvre industriel ont un statut différent de l’huile de CBD. L’huile de chanvre industriel (extrait des graines) contient bien sûr des traces de CBD mais est autorisée à la consommation.

L’huile CBD extraite de la plante, quant à elle, ne peut pas être utilisée comme ingrédient, additif ou supplément nutritif dans l’alimentation. Du moins, tant que la FDA, qui conduit actuellement des recherches sur le sujet, ne le déclare sans danger voire médicalement recommandable. En attendant l’ajout de CBD dans un produit, quelque soit son origine, est formellement interdite. Le seul produit CBD autorisé est l’Epidiolex, reconnu comme médicament par le FDA.

Un paradoxe pour la Californie

Il peut sembler paradoxal pour un État qui a autorisé le cannabis sous toutes ses formes, y compris comestible, d’interdire le CBD dans les produits alimentaires alors que le cannabis en contient.

Ces questions sont pourtant laissées à la discrétion des États qui peuvent s’appuyer sur les lois fédérales en termes d’agriculture pour autoriser la consommation de CBD pour les humains, ce que certains États ont déjà fait. Cependant, la Californie, leader américain de la légalisation du cannabis, semble s’y refuser pour l’instant. Peut-être que le gouvernement, en pleine conception des régulations du marché du cannabis, ne souhaite pas entamer la régulation d’une autre substance controversée qui entraînerait la conception d’un nouveau cadre légal et des coûts procéduraux élevés.

Les produits dérivés à base de CBD connaissent pourtant un véritable boom et sont de plus en plus populaires pour leurs vertus thérapeutiques et leur effet relaxant. Ils sont déjà commercialisés dans de nombreuses formes, de l’alimentaire au médical et au cosmétique et dans une variété de magasins qui ne se limitent pas aux cannabis shops. On se demande alors comment le gouvernement va procéder pour retirer toute la marchandise controversée maintenant que le marché en est inondé.

Suivez-nous sur Facebook !

Catégories liées : CBD

Articles liés

Derniers articles

cannabis et conduite automobile
Etude : les légalisations du cannabis n’ont pas augmenté le nombre d’accidents de la route aux USA
Déchets du cannabis en eau potable
Le Cannavore transforme les déchets du cannabis en eau potable
Programme Expogrow 2019
L’Expogrow 2019, c’est ce week-end
Cannabis dans le Maine
2 ans après la légalisation, le Maine publie son projet de régulation du cannabis
Snapchat de dealer
Les meilleurs Snapchat de dealers
Sensi Seeds Research
Sensi Seeds lance une nouvelle génération de variétés de cannabis

Laisser un commentaire