Derek Kesek veut construire le premier avion en chanvre

Un avion en chanvre

Derek Kesek, chef d’entreprise canadien et amoureux de la nature, a un rêve Il veut créer un modèle d’avion construit à 75% à partir de chanvre.

PUBLICITE

Après avoir fondé un restaurant bio en 2002, cet activiste environnemental et pro chanvre, se lance dans un projet fou en 2012 : créer un avion à base de chanvre. Il réunit une équipe autour de lui, crée les plans de son avion à partir d’un modèle classique, fait le tour des journaux et médias locaux pour parler de son projet, et a pris le temps de faire les tests de résistance et de durabilité du futur matériau de l’avion. La fibre de chanvre s’est d’ailleurs avérée aussi résistante, voire plus, que la fibre de verre. Et sans empreinte écologique pour l’environnement.

Sa campagne de financement débute aujourd’hui pour un mois via la plateforme de crowdfunding Kickstarter.com. Pour mener son projet à bien, Derek a besoin de 500 000$ CA.

Son entreprise, HempEarth, se base sur le chanvre pour son éco-responsabilité et sa résistance sous toutes ses formes. La fibre de chanvre était largement utilisée dans le textile avant l’apparition du nylon, mais aussi dans l’industrie nautique, du bâtiment, et l’est toujours dans l’agro-alimentaire et les cosmétiques.

Tous les éléments substituables seront remplacés par du chanvre : sièges, carlingues, ailes, etc… Selon Derek Kesek, un avion fabriqué en chanvre coûterait trois fois moins cher qu’un avion classique et serait au moins aussi résistant que les matériaux d’un avion basique. Ses réacteurs fonctionneront grâce à un biocarburant fabriqué à base de chanvre au Costa Rica et si tout roule  comme prévu, l’avion de 12 mètres d’envergure devrait dépasser les 300km/h. Au début des années 30, Henri Ford créa une voiture similaire, roulant déjà au biocarburant. Malheureusement le projet Ford ne fut pas retenu, et le pétrole privilégié.

Si le chef d’entreprise réussit son premier vol, il ouvrira une nouvelle voie industrielle laissée à l’abandon au début du 20ème siècle. Son objectif : diversifier et promulguer  un maximum le chanvre comme matériau propre, solide, biodégradable et peu coûteux a produire. Il existe déjà des planches de surf à base de chanvre et d’ici peu, peut être verrons-nous des maisons en chanvre. La plante possède en effet des capacités d’isolation importantes. Une fois fini, le premier vol décollera de Caroline du Nord, à Kitty Hawk, là où les frères Wright ont effectué le premier vol contrôlé et motorisé. Ceci dit, son projet à déjà deux ans de retard, espérons qu’il n’en prenne pas plus.

En France, le chanvre est peu utilisé malgré ses nombreuses applications. Il sert par exemple à la création de papiers spéciaux, de litière pour chat sous forme de poudre consolidée ou en paille pour nourrir les bêtes et isoler les habitations.

Suivez-nous sur Facebook !

Catégories liées : Chanvre

Articles liés

Derniers articles

Luxembourg légalisation cannabis
Luxembourg : les premiers détails du plan de légalisation du cannabis récréatif
ukraine cannabis médical
L’Ukraine : la commission des droits de l’homme confirme son projet de légaliser le cannabis médical
parc de gorlitz deal cannabis
Un parc de Berlin définit des zones où les dealers peuvent vendre du cannabis
Brésil cannabis autoculture
Brésil : multiplication des recours en justice pour obtenir le droit à l’auto-culture de cannabis médical
cannabis
Plante ou médicaments : quel choix pour le cannabis thérapeutique ?
danemark cannabis médical
Danemark : le projet pilote de cannabis médical compte déjà plus de 2000 patients

Laisser un commentaire