Suivez-nous
Kilogrammes.com

Pour 2 milliards, le producteur de cannabis Cresco va racheter Columbia Care

Publié

le

Cela pourrait être une des plus grosses transactions de la jeune histoire du cannabusiness. L’américain Cresco devrait prochainement annoncer le rachat de son rival, Columbia Care, pour deux milliards de dollars. C’est ce qu’indique la très informée agence de presse Reuters, qui s’appuie sur « trois sources proches du dossier ». Pour l’heure, les directions des entreprises concernées n’ont pas réagi. « Un accord pourrait être annoncé ce mercredi », précise le journaliste de Reuters.

PUBLICITE

Cresco est spécialisé dans la production – via ses marques Mindy’s, High Supply ou Good News – et la distribution de cannabis, avec ses magasins Sunnyside. Ces boutiques sont surtout présentes dans l’est des Etats-Unis, de l’Illinois à la Floride. Autre point fort : il part avec de l’avance à New York, qui va prochainement légaliser le cannabis récréatif.

De son côté, Columbia, est aussi présent dans l’est américain… mais aussi très bien implanté dans des gros marchés de l’ouest. En Californie, il possède une demi-douzaine de magasins à Los Angeles, San Francisco ou San Diego. Et dans le Colorado, il possède déjà une vingtaine de boutiques. Ce qui fait un rival de taille pour Cresco… qui a donc choisi de l’avaler.

« Pas la plus grosse acquisition de l’histoire, mais une très grosse »

A l’heure actuelle, Cresco pèse 1,8 milliards de dollars. Columbia est un peu plus petit, avec 1,2 milliards de valorisation boursière. Avec une transaction estimée à 2 milliards – soit quasiment son poids en bourse – Cresco fait donc un gros effort. « Ce n’est pas la plus grosse acquisition de l’histoire du cannabis, mais c’est quand même une très grosse », note Antoine Quesnel, trader français spécialisé dans les valeurs d’entreprises du cannabis.

Pour les géants américains du cannabis, l’heure est au regroupement. La plante est toujours interdite au niveau fédéral, aux Etats-Unis, ce qui complique durement leur activité. « Pour vendre du cannabis, tu dois le produire et le vendre dans le même État, donc ça coûte une blinde, poursuit Quesnel. Si Cresco voulait entrer en Californie, ça leur prendrait deux ans. Là, ils rachètent Columbia et sont présents demain. »

PUBLICITE

Et c’est d’ailleurs exactement le même principe pour un autre récent deal. Au printemps dernier, Trulieve rachète un de ses concurrents, Harvest. Raison invoquée ? « Cela nous permet d’accélérer notre entrée dans l’Arizona », selon les mots du PDG de Trulieve.

Journaliste indépendant, je considère le cannabis comme une culture, une économie et un sujet de société à part entière, qui mérite qu'on s'y intéresse avec la plus grande rigueur journalistique.

Gorilla Sherbet F1
PevGrow Dictionnaire
Expogrow 2022

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.


Découvrez le CBD France avec Le Chanvrier Français

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !