Suivez-nous
Kilogrammes.com

55 % d’Européens de l’ouest pour la légalisation du cannabis, selon un sondage

Publié

le

55% Européens pro-légalisation du cannabis

Le « pour » l’emporte sur le « contre ». Pour une majorité d’habitants de huit pays d’Europe occidentale, la légalisation du cannabis serait une bonne chose. 55 % des répondants de France, Allemagne, Royaume-Uni, Suisse, Italie, Espagne, Portugal et Pays-Bas y sont favorables. C’est le résultat d’un sondage commandé par l’industrie du cannabis.

PUBLICITE

Les résultats varient selon les huit pays. Dans sept d’entre eux, une majorité de personnes voudrait légaliser la plante. Seuls les habitants des Pays-Bas sont une minorité (47 %) à soutenir une telle réforme. En France, 52 % sont favorables, 27 % opposés, 18 % ne se prononcent pas.

« L’opposition aux réformes du cannabis (légalisation des ventes, mise en place de social clubs, culture à domicile) en France est plus élevée que dans tous les autres pays interrogés », notent les sondeurs.

« Pas de légalisation dans un futur immédiat en France »

En Allemagne, alors que le pays s’apprête à légaliser le cannabis récréatif, le soutien n’est pas massif pour autant. « Seulement un Allemand sur deux soutient la légalisation des ventes de cannabis, deux personnes sur trois s’y opposent. Ce sera intéressant de voir comment évoluera l’opinion publique quand on connaîtra les détails de la légalisation », ajoute le document.

PUBLICITE

Les auteurs de l’étude ont également voulu savoir quel modèle préfèrent les Européens. Résultat : « Les magasins régulés par l’État sont de loin le plus populaire (et le moins controversé) des modèles pour la légalisation du cannabis. La culture à domicile rencontre la plus forte opposition. » 

Ce rejet de l’autoculture est particulièrement fort en France et au Royaume-Uni, selon l’étude. Elle explique cette position par le fait que « le public est inquiet par les nuisances ou le dégoût d’être exposé à l’usage de cannabis chez les autres ».

Enfin, le sondage essaie de prédire l’avenir. Sans boule de cristal, mais en analysant les derniers événements. Pour notre pays, les spécialistes « n’attendent pas de réforme sur le cannabis récréatif dans un futur immédiat ». Ailleurs, les résultats sont plus encourageants. Au Royaume-Uni, pays où la consommation est déjà quasi-dépénalisée, le soutien monte pour une légalisation. En Italie, une réforme prochaine est « possible ». Au Portugal, il y a une « dynamique ».

PUBLICITE

Étude financée par des acteurs de l’industrie

Tous ces résultats encourageants restent cependant (un peu) à nuancer. En effet, cette étude d’opinion a été financée par des acteurs de l’industrie, qui se frottent les mains à l’idée d’une possible légalisation en Europe.

Le bienfaiteur de cette étude est le géant américain Curaleaf. Coïncidence (ou non), son directeur est très confiant quant à la légalisation prochaine du cannabis en Europe. Pour réaliser ce sondage, il a aussi fait appel au cabinet britannique Hanway Associates.

Cela ne veut pas dire que les résultats sont truqués. Au contraire. La méthodologie semble sérieuse. Elle est d’ailleurs signée Savanta ComRes, un des plus importants instituts de sondage outre-Manche. Entre la mi-février et la mi-mars, les sondeurs ont interrogé 9 000 personnes, des  » échantillons représentatifs » de plus de 18 ans dans chaque pays.

Journaliste indépendant, je considère le cannabis comme une culture, une économie et un sujet de société à part entière, qui mérite qu'on s'y intéresse avec la plus grande rigueur journalistique.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !