Weed Week : L’interview de JJ & Caballero

Interview de JeanJass & Caballero

Dans le cadre de la Weed Week de Viceland, nous avons rejoint JeanJass et Caballero avant un dîner CBD au Son of a Beast, un restaurant de Belleville spécialisé dans la cuisson lente de viandes dans un immense BBQ.

PUBLICITE

Vous connaissez sans doute le questionnaire de Proust, mais ça faisait un peu vieillot. On a donc remis au goût du jour le questionnaire de Pivot, notre gars sûr de la grammaire française.

JJ : Je respecte Bernard Pivot

Votre punchline préférée ?

JJ & C : Celle du moment « Posé dans le Viano, j’m’en bats les couilles, on est rabatte » de Naza.

Le mot que vous détestez ?

C :  Anticonstitutionnellement.
JJ : Le mot que je déteste vraiment ? Douanes.

Votre drogue favorite ?

C : La beuh bien sûr. Les hybrides californiennes sucrées et les gazeuses. Celles qui sont à la fois gazeuses et fruitées.

JJ : Dans le genre, là y’en a une, l’Exodus OG. Sinon bien sûr les gros noms, Gelato, Zkittlez. Et en ce moment j’ai une Dynasty OG qui est délicieuse.

C : Ouais elle est vraiment bien celle-là.

L’artiste que vous aimez en ce moment, le petit jeune qui monte ?

JJ & C : Youth D

L’artiste que vous détestez ?

C : Je déteste personne frère.

JJ : Moi non plus

Un homme ou une femme pour illustrer un nouveau billet de banque ?

C : le Roi Heenok.

JJ : Ouais le Roi Heenok sur un billet de banque, ce serait incroyable. Ou Prodigy de Mob deep sur les billets de 500.

Le métier que vous n’auriez pas aimé faire ?

JJ : Douanier

C : Policier

La plante, l’arbre ou l’animal dans lequel vous aimeriez être réincarné ?

JJ : Une belle Zkittlez

C : Ouais, allons-y, la plus belle plante du moment, réincarné dans une Zkittlez, et procurer du bonheur à tous les gens.

Si Dieu existe, qu’aimeriez-vous, après votre mort, l’entendre vous dire ?

C : Il me dit ça va, t’as été assez gentil dans le fond.

JJ : Franchement tu rappes bien JJ.

Ok, c’est tout pour le questionnaire.

Vous disiez kiffer dans une interview de 2016 les “vidéos d’Action Bronson” ou des “BBQ Pits Boys”. Avoir “High et Fines Herbes” au départ diffusé sur Youtube et maintenant sur Viceland, c’est un petit rêve qui se réalise ?

C : Ouais bien sûr, c’est clairement l’audience et le média qu’on visait un peu. On est très content d’avoir attiré leur attention. On s’est bien trouvé. Notre plan était assez bon et assez lourd pour que ça marche.

JJ : Bientôt nous dominerons le monde.

Aux States, les stars s’empressent de se lancer dans le cannabusiness, soit en collaborant avec des marques existantes, soit en montant les leurs. On a vu Snoop et Wiz Khalifa bien sûr, mais on a aussi vu Mike Tyson ouvrir un complexe immense de culture et de transformation de cannabis, pour faire des extracts et des edibles et ouvrir un complexe touristique. Ca vous donne des idées ?

C : Bien sûr, depuis très longtemps déjà.

JJ : On espère participer à la future dépénalisation, puis une possible légalisation.

C : Ce qui est incroyable, c’est que les gens savent déjà à l’avance que si nous on ouvre quelque chose, tu vas venir chercher les meilleurs trucs.

Et genre à Barcelone un Cannabis Club ?

C : Ca déchire mais c’est beaucoup de travail, beaucoup de contraintes parce que c’est pas vraiment légal, t’es toujours dans un entre-deux. A partir du moment où tout est clair, on y va à fond. Allons-y à fond. L’Etat de Washington par exemple, que ça devient un business comme un autre en fait, t’utilises les armes marketing de n’importe quel autre business. Mais bien sûr, c’est dans les plans pour devenir millionnaire.

Vous participerez apparemment à la fête de Polytechnique le 19 mai prochain. Ca va taper des dabs en Y là-bas ?

JJ : On va tout défaire. A mon avis, les gens sont prêts à tout. Polytechnique ou pas polytechnique, on y va. Ensemençons. Entre ingénieurs, on s’entend bien.

Suivez-nous sur Facebook !

Catégories liées : Weed Week

Articles liés

Derniers articles

Vacances Weed-Friendly
Les meilleurs lieux de vacances weed-friendly
Nevada pas de cannabis lounges, mais une progression sur le territoire américain
Nevada : pas de cannabis lounges, et une lente progression sur le territoire américain
Le Northern Nights, premier festival où l'on peut consommer du cannabis
Le Northern Nights, premier festival où l’on peut (officiellement) acheter du cannabis
Pénurie de cannabis médical au Luxembourg
Pénurie de cannabis médical au Luxembourg
cannabis
Chanvre industriel, bien-être, cannabis médical, récréatif : pourquoi ces distinctions ?
Députés et légalisation du cannabis en France
Députés et cannabis : Entre questions légitimes et clichés sur le cannabis

Laisser un commentaire