La weed dans les séries TV

Weed dans les séries

Le cannabis est partout, et sa culture aussi. Alors que la weed se légalise petit à petit dans le monde, le sujet devient moins tabou. L’occasion pour les industries hollywoodiennes (ou anglaises et françaises) de s’intéresser d’un peu plus près à la substance. Voici un classement non-exhaustif des séries télévisées qui traitent de la ganja.

1) Weeds

Je ne pouvais pas commencer ce classement sans parler de LA série sur le thème du cannabis. Même si la série commence un petit peu à se faire vieille (elle s’est terminée en 2012), Weeds se concentre sur une mère, Nancy Botwin, qui élève ses deux enfants seule dans une banlieue californienne, obligée de dealer du cannabis après la mort tragique de son mari. On rentre dans le quotidien d’une femme qui devient, contre son gré, dealeuse en herbe, avec beaucoup de rebondissements et d’humour.

A lire : Weeds

2) Californication

Cette série suit le quotidien de Hank Moody, un écrivain ayant connu le succès, mais qui, du jour au lendemain, se retrouve seul et déprimé, confronté au syndrome de la page blanche. On retrouve ici le « cliché » de la crise de la quarantaine : Beaucoup d’alcool, de sexe, et de weed. Une série cocasse et déjantée.

3) Skins

La série anglaise 100% ado, party and drugs. Dans cette série pour ados, les substances illicites pullulent. Le cannabis, la cocaïne, la MDMA… tout est banalisé. Cette série montre une vision de la weed différente des deux séries précédents. Elle insiste sur la consommation de drogue chez les adolescents : première latte, amusement, nécessité, tester ses limites… Le cannabis est présenté comme une échappatoire pour oublier les problèmes que rencontrent les adolescents (problèmes familiaux, problèmes de couple, le lycée…). Les personnages tournent autour de la drogue, qui rythme leur mode de vie.

4) Misfits

Une autre série d’outre-Manche dans le milieu des jeunes amateurs de substances illicites. Misfits introduit cinq jeunes (Nathan, Curtis, Kelly, Simon et Alisha) condamnés à des travaux d’intérêt généraux. Au premier jour de TIG, un orage éclate, la foudre frappe les jeunes délinquants, et leur donne des super-pouvoirs. Au-delà de ces apprentis X-men, la série parle beaucoup de la drogue version récréative et du deal (Curtis était dealer avant de se faire attraper).

5) Cannabis

Cannabis est une fiction courte de six épisodes qui a été diffusée sur Arte. Elle porte sur le trafic de shit entre le Maroc , la plaque tournante de Marbella et la banlieue parisienne.

A lire : « Cannabis » La nouvelle série d’Arte

6) South Park

South Park est la meilleure série d’animation de tous les temps. Elle suit quotidiennement quatre enfants de 8 ans (Stan, Kyle, Kenny et Cartman) dans une petite ville du Colorado, près des montagnes Rocheuses, à qui il arrive tout un tas d’aventures loufoques. Beaucoup de critiques, notamment de la société de consommation américaine, de faits d’actualités et de leçons de morale dans une ambiance sarcastique, loufoque, parodique et surtout drôle. Concernant le cannabis deux épisodes sont notables :

  • Servietsky (saison 5) : Servietsky est une serviette intelligente crée par des extra-terrestres. Mais un jour, il découvre le cannabis et en devient accro. Dans cet épisode, il ne se passe pas deux minutes où Servietsky ne tient pas un joint dans la main et/ou est défoncé, avec sa célèbre phrase « On s’fume un pétard? ». Il croit que le cannabis va augmenter ses facultés intellectuelles alors que c’est tout le contraire. Ce sont des enfants qui vont interdire à la serviette de fumer du cannabis. C’est un des meilleurs épisodes de la série, où le cannabis est traité avec ironie, humour et prévention.

  • Poulet Frit Médicinal (saison 14) : Cet épisode également est très intéressant puisqu’il est sorti en 2010, l’année où l’Etat du Colorado a légalisé le cannabis médical. On y voit Randy, le père de Stan, qui découvre que le KFC de la ville a été remplacé par un dispensaire de cannabis thérapeutique. Interdit sans prescription médicale, il va attraper un cancer des testicules pour s’en procurer. Cet épisode imagine une baisse des fast-foods et des problèmes de diététiques aux Etats-Unis au profit d’une légalisation thérapeutique de plus en plus répandue. 

7) That 70’s show

That 70’s show traite le quotidien de six adolescents de Point Place (Wisconsin) dans les années 70. Les personnages sont régulièrement installés en cercle, la caméra les filmant à tour de rôle en train de parler. A l’époque où les Rolling Stones et Led Zeppelin sont les rois de la scène, ces jeunes lycéens déjantés se retrouvent dans leurs caves où l’on peut apercevoir de l’encens qui enfume la pièce afin de nous faire comprendre qu’ils font tourner des gros pétards. Globalement, quand les protagonistes s’ennuient, ils fument, et quand ils sont tristes, ils fument aussi.

Le meilleur moment de la série : Quand Kelson (interprété par Aston Kutcher) cherche à savoir si il est le souffre douleur de sa formation. Il fait effraction dans un commissariat, et y trouve de la weed. Il n’hésite pas à s’en fumer un dans l’enceinte du commissariat. Cette série symbolise le cannabis comme une provocation à une époque ou la prohibition était encore bien présente aux Etats-Unis.

8) How I met your mother

How I met Your Mother se concentre sur un personnage, Ted, qui explique à ses enfants comment il a rencontré leur mère. Au cours des 9 saisons, on assiste à des flashbacks de la rencontre au mariage. Bien que le cannabis soit traité avec beaucoup de distance dans la série, il est toujours représenté sous forme de sandwich (le narrateur ne voulait pas choquer ses enfants, ce qui donne un côté prévention de la weed envers les plus jeunes). L’épisode le plus représentatif est dans la saison 7 lors d’un concert, les deux protagonistes Ted et Marshall « mangent un sandwich » et sont pris de fou rire, d’une fringale, de forte paranoïa et de confusion extrême.

9) Disjointed

Netflix produit en ce moment une série sur un dispensaire de cannabis, diffusée à partir du 25 août prochain. Intitulée Disjointed, elle se concentrera sur Ruth, une gérante de cannabis médical à Los Angeles.

Mehdi Bautier

News

Abonnez-vous à Newsweed sur Facebook

Une réponse à “La weed dans les séries TV

  1. salut ,
    pour vraiment rigoler entre potes devant une serie au relent de cannabis , je recommande fortement TRAILER PARK BOYS ,exemple, l’un des héros ne paye qu en jetons de hash fabriqué par lui même ….. 🙂

Laisser un commentaire