Suivez-nous

Séries

Netflix diffusera une série sur un dispensaire de weed à partir du 25 aout

Netflix diffusera une série sur un dispensaire de weed à partir du 25 aout

Chuck Lorre, créateur des très bonnes séries The Big Bang Theory et Mon Oncle Charlie, est de retour avec Disjointed. Cette série diffusée par Netflix sortira le 25 août. Kathy Bates incarnera Ruth, la gérante du dispensaire de cannabis médical « Ruth’s Alternative Caring » à Los Angeles.  Accompagnée par son fils, joué par Aaron Clifton Moten, l’héroïne tentera de gérer correctement ses affaires fumeuses durant 20 épisodes de 30 minutes.

PUBLICITE

Le trailer est sorti la semaine dernière, comme par hasard, pour le 4/20.

 

A contrario des Breaking Bad ou Weeds, la série Disjointed couvrira le côté légal de la vente de drogue. On y retrouvera toutes les petites mains qui font actuellement fonctionner les dispensaires de cannabis, du producteur à l’agent de sécurité souvent ex-militaire reconverti dans le privé.

PUBLICITE

On retrouve au casting : Elizabeth Elderfer , Tone Bell , Dougie Baldwin et Elizabeth Ho. Au Scénario, l’homme aux 13 Emmy Awards et scénariste du Daily Show, David JaverBaum.

Au vu de ce premier trailer, la gérante ne respecte pas totalement l’interdiction de consommer dans les dispensaires.

Pour ceux qui aiment bien la petite bande son  » I’m so High, I’m so dry » derrière, voici l’originale de Trixie Smith.

PUBLICITE

Netflix and Chill !

Théo est diplômé en journalisme de l'IICP. Passionné par l'économie et l'industrie du cannabis, il s'est spécialisé sur ces sujets, avec un peu de thérapeutique à l'intérieur.

Cliquez pour commenter

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Séries

South Park se moque du géant du cannabis MedMen

South Park se moque du géant du cannabis MedMen

La série satirique South Park s’est récemment faite remarquer pour sa parodie d’une vidéo promotionnelle réalisée par Spike Jonze pour l’entreprise de cannabis MedMen.

PUBLICITE

La parodie se moque de l’opportunisme de l’entreprise, qui avait été accusée d’avoir usé de son influence au sein de l’Association de l’industrie du cannabis médical de New York pour que la culture du cannabis chez les particuliers reste illégale. Dans une déclaration, un représentant de MedMen avait déclaré que la société « respecte le droit de ceux qui choisissent de cultiver du cannabis pour leur usage personnel », mais il avait refusé de répondre aux questions spécifiques sur sa participation à la création du mémo.

La vidéo originelle propose un voyage à travers l’histoire du cannabis aux Etats-Unis, en indiquant que Georges Washington, comme d’autres pères fondateurs, possédait des champs de chanvre, insistant sur le caractère normal de la chose. Elle revient rapidement sur la Guerre contre la Drogue, qui continue aujourd’hui de cibler les minorités, qui sont les premières victimes des contrôles de police et des arrestations sommaires. Le reste de la vidéo se veut inspirante, et le narrateur nous parle des opportunités d’investissements, et des gains économiques liés à ce marché. Le clip s’arrête sur une image d’un couple heureux, qui peut maintenant vivre dans une « nouvelle normalité », où consommer du cannabis devient une pratique courante.

South Park reprend le style de la vidéo, mais se moque de l’hypocrisie du géant du cannabis : « Et ensuite, un groupe de jeunes banquiers d’entreprises nous dit que nous sommes tous dans la « nouvelle normalité », alors qu’ils tentent de transformer le miracle vert de Dieu en un investissement facile pour eux-mêmes ». dit le narrateur. « Ils embauchent même des réalisateurs de premier plan à Hollywood pour leur donner un look branché et cool. Mais tu sais quoi? Fuck ces gars. Ils n’ont pas d’intégrité ».

« Tegridy Farms » est le nom du quatrième épisode de la 22ème saison de South Park. Le personnage de Randy convainc Sharon, son épouse, de vendre leur maison et de s’installer dans une ferme de cannabis, Tegridy Farms, où l’on récolte la plante et fabrique une variété de produits à partir de Cannabis. C’est de cette ferme fictive dont la vidéo de South Park fait la promotion, s’amusant à la fois de son « in-tegridy » (intégrité) et des concurrents davantage « greedy » (cupides). Le nom de Tegridy Farms ainsi que des variétés fictives présentes dans l’épisode ont d’ailleurs été déposés. Avec de la beuh South Park en vue ?

PUBLICITE
Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0