Le Sénat américain approuve à l’unanimité une mesure sur le chanvre

Champ de chanvre en France

Le Sénat américain a adopté mardi dernier une mesure à l’unanimité qui reconnait « le potentiel économique croissant du chanvre industriel » et sa « pertinence historique ».

La résolution passée pendant la Hemp History Week, une semaine dédiée à la réforme des lois sur le chanvre, précise aussi que « les Etats-Unis sont le plus grand consommateur de produits au chanvre du monde, mais les Etats-Unis sont le seul pays industrialisé qui restreint la culture du chanvre ».

« Malgré des usages légitimes du chanvre, beaucoup de producteurs agricoles américains sont interdits de cultiver du chanvre par la loi actuelle » peut-on lire dans la mesure. « Comme le chanvre ne peut être cultivé légalement aux Etats-Unis, les matières premières en chanvre et les produits du chanvre sont importés pour être vendus aux Etats-Unis », pour une valeur estimée à 76 millions de dollars par an.

C’est la troisième année d’affilée que le Sénat adopte une résolution non-contraignant reconnaissant la valeur du chanvre sans que le Congrès légalise sa culture. Les espoirs sont toutefois plus grands cette année, de nombreuses propositions de loi allant dans ce sens ayant été déposées.

Le marché annuel des ventes de chanvre aux Etats-Unis est estimé à plus de 688 millions de dollars.

Catégories liées : Cannabis aux Etats-Unis

Articles liés

Derniers articles

cannabis au volant
Canada : 40% des consommateurs de cannabis avouent avoir conduit sous l’influence du cannabis en 2018
cannabis israel
Israël : premier pas vers la reprise des exportations de cannabis médical
grece
Grèce : octroi des deux premières licences pour la production et la transformation du cannabis médical
les weed les plus fortes
Les variétés de cannabis les plus fortes de 2018
colombie
La Colombie en pleine contradiction entre retour à la prohibition et boom du cannabis médical
la france insoumise
La France Insoumise s’oppose à l’amende forfaitaire et propose de légaliser le cannabis à la place
Suivez-nous sur Telegram

Laisser un commentaire