Suivez-nous

Légalisation du cannabis

« Quand le deal est légal », le docu Arte sur la légalisation du cannabis

cannabis industrie

« Que se passe-t-il lorsque des États tentent de supplanter les marchés illégaux du cannabis dominés par le crime organisé, en créant des marchés légaux ? », c’est la question à laquelle tente de répondre le documentaire « Quand le deal est légal ».

PUBLICITE

L’équipe est allée dans les endroits où le cannabis a été légalisé sous une forme ou une autre pour tenter de répondre à une question essentielle : « A qui profite vraiment la légalisation du cannabis ? ». A voir mardi prochain 2 avril à 20h50 sur Arte.

L’évolution controversée du cannabis

Le cannabis est légal dans de plus en plus d’Etats, une réalité qui semblait inconcevable il y a de ça quelques décennies. En Californie, au Colorado, au Michigan (aujourd’hui le 10e Etat de cannabis récréatif légal), l’équipe est allée à la rencontre des pionniers américains de la légalisation qui ont su convaincre les citoyens du bien-fondé d’une telle politique, mais aussi à celle de ses opposants qui ont tenté de prévenir la banalisation du cannabis et la formation de « Big Marijuana ».

Parce que la légalisation du cannabis prend différentes formes, la caméra se plonge également dans les histoires uruguayenne, suisse, canadienne et mexicaine pour raconter comment le cannabis change de main et de destin. Des gouvernements qui régulent en libéralisant ou en monopolisant, des producteurs illicites qui accusent le coup et se dirigent vers de nouveaux marchés, des consommateurs qui se réjouissent d’autres qui émettent des réserves, une industrie pharmaceutique qui aiguise ses couteaux, des entrepreneurs qui investissent de nouveaux marchés, les multiples visages du cannabis sont ici mis en évidence.

De la production illégale à la production industrielle, le documentaire capture avec justesse la mutation du cannabis autrefois synonyme de marché noir et de marginalisation et désormais devenu une manne qui capte l’attention des marchés financiers. Les premières multinationales du cannabis sont désormais des géants multimilliardaires côtés en bourse. « En quelques années, [le cannabis] a déjà rattrapé un siècle de retard : travail à la chaîne, agro-industrie, marketing, logique de marque, fonds d’investissement, rachats et concentration d’entreprises. Welcome to Big Marijuana ! ». Versatile dans sa forme, son goût, sa puissance mais aussi son mode d’administration, le cannabis est devenu « le rêve du merchandising ».

PUBLICITE

Le documentaire met en lumière certains aspects troublants de la légalisation du cannabis : pantouflage des politiciens, financements douteux issus de paradis fiscaux, spéculation financière à outrance. La question « A qui profite vraiment la légalisation ? » en entraîne logiquement une autre : A qui devrait profiter la légalisation du cannabis ? Et sur ce point, « l’utopie culturelle et politique portée par des militants en faveur des droits sociaux et de l’équité raciale, pourrait bien être confisquée par quelques multinationales du cannabis.  Ainsi va l’histoire du capitalisme… ».

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0