Test du Pax 2

Featured Video Play Icon

Le Pax 2 est comme son nom l’indique le deuxième vaporisateur de Pax Labs. Le premier du nom s’était déjà très bien vendu. Son petit frère est venu améliorer tout ça, en perdant en taille et en gagnant en vitesse de chauffe et en autonomie.

PUBLICITE

Le Pax 2 se fait souvent qualifier d’iPhone des vaporisateurs, et vous allez rapidement comprendre pourquoi.

Look du Pax 2

Pax Labs a porté une attention toute particulière au packaging. Blanc, simple, dépouillé, presque minimaliste. Firefly Vapor s’en est fortement inspiré pour son Firefly 2.

Le kit de rechargement a lui aussi été travaillé pour prendre le moins de place possible, charger rapidement (entre 2 et 3 heures), avec un petit détail en plus : il est magnétique, ce qui permet au Pax « d’accrocher » à son dock de recharge.

La finition aluminium brossé du Pax le rend très élégant. On imagine qu’il faudra faire attention aux rayures, mais le nôtre, qu’on a pas mal trimbalé, s’en sort très bien pour l’instant.

L’embouchure plate le fait ressembler à une grosse clé USB ou à une batterie de secours de smartphone, discrétion absolue. Le X sur le devant, déjà présent sur le Pax premier du nom, incorpore l’indicateur lumineux du vapo qui servira à signaler tous les états du Pax, en chauffe ou à point, mais aussi à sélectionner la température. Petit tips : si vous tournez trois fois le Pax dans votre main ou sur lui-même, vous aurez le droit à une démo lumineuse, assez scotchante si vous le faites après votre session.

Le four du Pax se trouve derrière un petit clipet magnétique, à l’opposé de l’embout buccal, ce qui permet à la fumée de refroidir au passage. Le four est en acier inoxydable et utilise une technologie de conduction. Les herbes séchées sont chauffées par le contact avec la paroi chaude. Vous pourrez mettre jusqu’à 0,35g d’herbe à l’intérieur. On vous conseille d’ailleurs de grinder finement votre herbe, et de remplir le four au max. C’est ainsi que vous profiterez pleinement des propriétés de votre contenu.

Le Pax 2 peut également accueillir de la résine mélangée à des herbes séchées (menthe poivrée ou lavande par exemple, selon vos goûts).

Fonctionnalités du Pax 2

Le Pax 2 est livré avec :

  • un kit de nettoyage : petit flacon d’alcool et sticks de nettoyage
  • un kit de charge magnétique, à brancher en USB
  • Deux embouts buccaux différents : un plat et un en forme de bec

Le Pax 2 propose 4 températures différentes : de 180 à 215°C. Le constructeur communique sur un algorithme qui aiderait le Pax à ajuster le niveau de température du vapo en fonction de vos habitudes de consommation. Dur à vérifier, mais on a pu remarquer qu’on pouvait tout à fait consommer un bol complet et plusieurs sessions sans compromettre la qualité des arômes ou de la vapeur.

Il chauffe d’ailleurs très vite, en 45 secondes, et se met en pause entre chaque inhalation. Il se remet à chauffer grâce à une technologie “lip-sensitive”. En gros, lorsqu’il détecte qu’on l’oriente de manière à inhaler, il remonte en température pour conserver une température équivalente. Et cela évite que les herbes ne continuent à vaporiser entre chaque puff.

Sa batterie tiendra environ 1h30.

Côté embout buccal, Pax en propose deux différents. Un en forme de bec, l’autre plat. Notre préférence va au plat car on ne sent aucune chauffe avec, là où celui en bec monte légèrement en température.

Lorsqu’on enlève l’embout buccal, on peut apercevoir le conduit par lequel arrive la vapeur et qui sera à nettoyer si vous voulez conserver un Pax en bon état de marche.

Utilisation du Pax 2

Niveau utilisation, un seul bouton pour tout faire. Un clic sur le dessus du Pax pour l’allumer. Il monte alors tout seul à la dernière température sélectionnée. Un appui long pour accéder au réglage de la température. La LED affiche alors sur quelle température vous êtes. Un appui court pour sélectionner la température souhaitée. Un appui long pour valider, et c’est reparti. Et un clic sur le haut pour l’éteindre.

Le Pax est le vaporisateur qui produit le plus de vapeur parmi les vaporisateurs que nous avons testés sur Newsweed. Une vapeur bien présente et goûteuse. Pour les personnes plus habituées à fumer qu’à vaporiser, cela peut être un réel appareil de remplacement de ce point de vue là.

Débrief du Pax 2

On aime :

  • Sa taille discrète, avec une bonne prise en main
  • Sa vapeur, la plus épaisse qu’on ait testée, et avec du goût
  • La chaleur est bien contenue dans le vaporisateur. On sent à peine que ce petit objet dépasse les 200°C à l’intérieur

On n’aime pas :

  • L’embout buccal en forme de bec
  • Le manque de choix dans les températures.

Verdict :

C’est avec un 9,5/10 qu’on finit ce test. On le place ainsi au-dessus du Grenco Elite et au même niveau que le Firefly 2. Comme on le dit dans la vidéo, le choix entre le Firefly 2 et le Pax 2 se fera au porte-monnaie. Le Firefly produit sans doute une vaporisation plus propre et plus rapide, mais le Pax 2 est moins cher. D’ailleurs, avec l’arrivée prochaine du Pax 3, il vient de baisser de prix. Et avec sa garantie de 10 ans, vous êtes sûrs de faire un bon investissement !

Articles liés

Derniers articles

consommateur solitaire cannabis
Etude : les fumeurs solitaires plus susceptibles de verser dans la psychose et l’addiction
cannabis lounges
L’Alaska devient le premier Etat américain à autoriser les cannabis lounges
Cannabicitran cannabinoïde CBT
Le CBT (cannabicitran) : un cannabinoïde dont on sait peu de choses
mexique legalisation decriminalisation cannabis
Le Mexique se prépare à la réforme des lois sur le cannabis
biere vin cannabis
Canada : les boissons au cannabis ne pourront pas porter la dénomination « bière » et « vin »
floride cannabis fumé
Floride : le combat des patients pour autoriser le cannabis fumé
Suivez-nous sur Telegram

Laisser un commentaire