Suivez-nous

Au Manitoba, une marque de cannabis reversera ses profits pour financer le procès du droit à l’autoculture

Publié

le

Tobagrown

Le Québec et le Manitoba sont les deux seules provinces canadiennes où l’autoculture de cannabis est toujours interdite alors que le cannabis est légal au Canada.

PUBLICITE

Au Québec, l’opposition à cette règle provinciale est portée par Jannick Murray-Hall, un trentenaire qui tient à ce que les Québécois puissent faire pousser du pot chez eux et qui a bientôt rendez-vous avec la Cour Suprême. Au Manitoba, certaines marques de cannabis ont, elles, décidé de reverser leurs profits pour contester l’interdiction.

TobaGrown se bat depuis deux ans pour que les Manitobains aient le droit de cultiver légalement du cannabis dans le cadre d’une contestation constitutionnelle contre le gouvernement du Manitoba.

« Je suis fier d’annoncer que TobaGrown va lancer une ligne de produits de cannabis à but non lucratif sur le marché manitobain », a déclaré Jesse Lavoie, fondateur de TobaGrown.

« Tous les bénéfices de TobaGrown seront utilisés pour financer nos factures juridiques pour nos cas, et tous les bénéfices restants seront donnés à de multiples organismes de bienfaisance locaux et nationaux ».

PUBLICITE

2 produits à but non-lucratif pour 2022

TobaGrown prévoit de lancer deux produits à but non lucratif en 2022. Le premier produit, « TobaRolls », sera un paquet de trois joints pré-roulés de 0,5 gramme et sera composé de fleurs provenant d’un producteur de Colombie-Britannique, qui tient à rester anonyme jusqu’à ce que les poursuites judiciaires de TobaGrown soient terminées.

Le second produit, « TobaSquad », est une ligne de joints pré-roulés qui sera commercialisée plus tard dans l’année et sera composée de fleurs provenant de plusieurs producteurs agréés du Manitoba.

« En tant qu’entreprise, nous croyons fermement à la cause de Jesse, et nous sommes fiers d’avoir la possibilité de contribuer à son soutien avec notre cannabis artisanal. Aujourd’hui, plus que jamais, il est important de soutenir les entreprises locales et les causes importantes », a déclaré Tim Doerksen, vice-président de Natural Earth Craft Cannabis, un des producteus manitobains.

« C’est un honneur pour nous de porter la marque TobaGrown en collaboration avec d’autres grands cultivateurs artisanaux du Manitoba. »

PUBLICITE

De nombreux dispensaires manitobains ont déjà confirmé leur intention de proposer ces produits. TobaGrown prévoit qu’ils commenceront être disponibles fin février ou début mars 2022.

C’est à notre connaissance la première fois que plusieurs producteurs sous licence se regroupent pour mettre sur le marché un produit de cannabis à but non lucratif.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !