Manhattan : plus de poursuites pénales pour possession de cannabis

Arrestations cannabis à New York

Le procureur de Manhattan, Cyrus Vance, a annoncé qu’il ne poursuivrait plus les faits de simple possession ou de consommation de cannabis dans le cadre d’un effort plus large visant à mettre fin à la grande disparité raciale des arrestations pour usage de cannabis.

Les poursuites cesseront dès le 1er août et continueront bien évidemment dans les cas où la sécurité publique est menacée, ce qui devrait réduire les arrestations pour cannabis de 5000 à 200 à Manhattan selon Cyrus Vance. Depuis 2014, la possession de 25 grammes de cannabis peut être sanctionnée d’une amende de 100$.

Cette décision intervient alors que le New York Times a révélé que les Noirs de la ville étaient huit fois plus susceptibles d’être arrêtés pour un usage simple de cannabis que les Blancs, et que la différence ne peut être entièrement attribué au fait que des résidents dans les quartiers à prédominance noire appellent davantage la police pour se plaindre.

Les statistiques fédérales montrent des taux similaires de consommation entre les Blancs, les Noirs ou les Hispaniques, mais 87% des personnes arrêtées pour du cannabis à New York sont Noires ou Hispaniques.

A New York, les arrestations liées au cannabis ont diminué depuis 2014 et l’entrée en fonction de Bill de Blasio au poste de maire. Elles ont majoritairement été remplacées par des avertissements ou des amendes. Bill de Blasio a malgré tout déclaré cette semaine que davantage d’efforts devaient être faits pour réduire le nombre d’arrestations et leur disparité raciale. Il a demandé au NYPD d’échafauder un plan pour aller dans ce sens d’ici 30 jours, qui pourrait rejoindre la décision du procureur de New York.

Le cannabis médical est légal à New York et strictement réglementé. La future élection du gouverneur de l’Etat verra le cannabis au centre des débats. Cynthia Nixon s’est déjà positionnée pour une légalisation, alors que son adversaire aux primaires, Andrew Cuomo, a préconisé d’assouplir la législation existante à la faveur des différentes légalisations dans les Etats environnants.



Suivez-nous sur Telegram

Articles liés

Derniers articles

Conférence 2018 de l'UFCM
1er juin 2018 : 7è conférence internationale de l’UFCM-I-Care
Vente de chanvre en France
A Castres, du Cannabis Sativa en jardinerie
Epidiolex
Etude : l’Epidiolex réduit de 42% les crises d’épilepsie
Dispensaire de cannabis en Afrique du Sud
Le premier dispensaire de cannabis d’Afrique ouvre à Durban North
Odeur de cannabis en Californie
Californie : une ville produit tellement de cannabis que les habitants se plaignent de l’odeur
Bilan de la Cannaparade 2018
Cannaparade 2018 : le bilan

Laisser un commentaire