L’Ohio légalise le chanvre et les produits au CBD

L'Ohio légalise le chanvre et les produits au CBD

Le gouverneur Républicain de l’Ohio, Mike DeWine, a signé mardi dernier un projet de loi légalisant le chanvre et le CBD dans l’Etat. En vertu de la loi sur le cannabis médical de l’Ohio, entrée en vigueur à l’automne, le chanvre et le CBD étaient considérés comme identiques au cannabis et étaient donc interdits à la vente en dehors des dispensaires agréés par l’État.

PUBLICITE

Des magasins vendant des produits au CBD étaient déjà ouverts, même si les commerçants étaient pleinement conscients que la vente de cannabidiol en Ohio était toujours illégale en dehors des dispensaires de cannabis thérapeutique autorisés par l’État. La loi est entrée en vigueur immédiatement, libérant tous les embargos sur les stocks de CBD, et retirant le cannabidiol dérivé du chanvre de la liste des substances contrôlées de l’Ohio.

Les responsables de l’agriculture de l’Ohio ont maintenant six mois pour élaborer les régulations, qui seront ensuite soumises au gouvernement fédéral pour approbation. Selon la porte-parole du ministère de l’Agriculture, Shelby Croft, l’agence prévoit de mettre en place une réglementation d’ici l’an prochain, afin que les agriculteurs puissent commencer à cultiver du chanvre au printemps.

La légalisation du chanvre et du CBD permettra également d’effectuer des recherches sur les effets du cannabis, qui commenceront immédiatement. L’Ohio State University envisage ainsi d’acheter environ 2 000 plants de chanvre, pour pouvoir commencer une série d’études scientifiques. Le ministère indique avoir besoin de 12 millions de dollars pour mettre en place les installations d’essai nécessaires et pour faire venir des techniciens de laboratoire qualifiés.

La directrice du Département de l’agriculture de l’Ohio, Dorothy Pelanda, a déclaré que l’agence ne prévoyait pas de limiter le nombre de licences délivrées pour la culture ou la transformation du chanvre. Cela pourrait avoir des effets négatifs et créer un engouement disproportionné de la part de nouveaux agriculteurs pour « l’or vert ». Le gouverneur DeWine a déclaré mardi qu’il appartenait aux agriculteurs de prendre leur place dans cette nouvelle industrie. « C’est une décision que les agriculteurs doivent prendre en fonction de leurs besoins particuliers et de ce qui est dans leur meilleur intérêt. Cette culture est donc une culture supplémentaire qu’ils peuvent maintenant légalement cultiver : ils vont devoir voir s’il existe réellement un marché ».

Suivez-nous sur Facebook !

Articles liés

Derniers articles

Etude : les propriétés antibactériennes des feuilles de cannabis pourrait freiner le MRSA
Etude : les propriétés antibactériennes des feuilles de cannabis
Canada : une étude s'intéresse aux méthodes de consommation du cannabis
Canada : l’augmentation de la consommation de cannabis ne concerne que les 65 ans et plus
Californie l'ouverture du premier Cannabis Café est prévue pour septembre 2019
Californie : le premier Cannabis Café ouvrira en septembre 2019
Le cannabis pourrait être utilisé pour traiter les symptômes du trouble obsessionnel Compulsif (TOC)
Étude : Le cannabis pour traiter les symptômes du trouble obsessionnel compulsif (TOC)
Le programme de cannabis médical de l'Illinois devient permanent
Le programme de cannabis médical de l’Illinois devient permanent
Arizona Ice Tea se lance dans le cannabis
AriZona Ice Tea se lance dans le cannabis

Laisser un commentaire