Suivez-nous

Cannabis aux Etats-Unis

Californie : le premier Cannabis Café ouvrira en septembre 2019

Californie l'ouverture du premier Cannabis Café est prévue pour septembre 2019

C’est officiel : le premier cannabis café des Etats-Unis va ouvrir ses portes le 1 septembre 2019. Celui ci sera situé au 1201 N. La Brea Ave. à West Hollywood. L’entreprise Lowell Herb a reçu l’approbation finale lors de la réunion de la West Hollywood Business License Commission, le mardi 16 juillet.

PUBLICITE

Le restaurant aura l’autorisation de préparer ses plats avec du cannabis, et permettra aussi à ses clients de fumer et de dabber pendant leur repas. Pour Andrea Drummer, la Chef de cuisine du café, être le premier restaurant à servir des aliments infusés au cannabis est une responsabilité qu’elle ne prend pas à la légère. « Nous sommes ravis de donner l’exemple » a t-elle déclaré.  Le menu du café a été préparé par Drummer et comprendra du cannabidiol (CBD), des aliments infusés au THC, ainsi que des plats végétariens.

Andréa Drummer n’est pas une novice dans le monde du cannabis puisqu’elle a écrit le livre « Cuisine au Cannabis : l’art de cuisiner avec de la marijuana », et a travaillé comme Chef pour le rappeur Wiz Khalifa, Miguel ou encore Chelsea Handler. Elle est également apparue dans les productions Netflix « Cooking on High » et « Chelsea On ».

« C’est un moment historique, non seulement pour le cannabis, mais pour le pays dans son ensemble » déclare t-elle « En tant que pionniers de la fin de la prohibition du cannabis, nous nous consacrons au traitement du cannabis au même titre que l’alcool. La première étape consistait à le mettre en vente. Il s’agit maintenant de donner au public un accès à un espace communal sûr où le cannabis peut être consommé sans stigmatisation ».

Ce restaurant n’est pas le premier lieu où des individus peuvent consommer du cannabis. L’Etat de l’Alaska a notamment autorisé l’ouverture de cannabis lounges en mars dernier. Ces derniers n’ont cependant pas la permission de vendre de la nourriture en même temps que du cannabis.

PUBLICITE
Cliquez pour commenter

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Cannabis aux Etats-Unis

Etats-Unis : Acétate de vitamine E et CBD synthétique en cause dans la crise des vape pen

Maladies respiratoires liées aux vape pen

Près de 380 cas de maladies respiratoires et 8 décès dans 36 Etats américains sont désormais suspectés d’être liés à l’utilisation de cartouches de THC, principalement issues du marché noir.

PUBLICITE

Et si les analyses n’ont pas encore identifié avec certitude le produit responsable, elles auront toutefois permis de distinguer deux contaminants principaux : l’acétate de vitamine E et le CBD synthétique

Acétate de vitamine E

La vitamine E désigne en fait plusieurs types similaires d’huiles appelées tocophérols, et se présente sous différentes formes chimiques de l’alpha-tocopherol, la plus courante, au gamma-tocopherol. Les tocopherols sont couramment issus du maïs et d’autres huiles végétales ou sont synthétisés à partir de pétrole, et différent de la version naturelle avec un isomère supplémentaire. La vitamine E peut être consommée en tant que complément alimentaire, et intégrée dans des produits alimentaires ou cosmétiques.

L’acétate de vitamine E, lui, est la forme ester du tocophérol, plus stable à l’oxydation et avec une durée de conservation plus longue que le tocophérol.

Quelle que soit sa forme, la vitamine E ne s’inhale pas. Les lipides ne font jamais bon ménage avec les poumons et des cas d’intoxication sont rapportés depuis les années 2000. Or, plusieurs rapports indiquent sa présence dans les cartouches analysées par les autorités de santé.

PUBLICITE

Le commissaire à la santé de l’Etat de New York, Howard Zucker, a déclaré que l’acétate était présent dans « presque tous les échantillons contenant du cannabis », et à des « niveaux très élevés », ce qui en fait « un élément clé » de l’enquête de l’Etat. Selon Zucker, l’huile de vitamine E n’a pas été trouvée dans des produits à la nicotine et n’est pas un additif approuvé pour les produits à base de cannabis médical.

La Food and Drug Administration a aussi détecté de l’acetate de vitamine E dans la majorité des produits à base de cannabis analysés dans d’autres Etats.

Comme le rapporte Leafly, l’acétate de vitamine E a été utilisé par les fabricants illégaux de cartouches THC pour diluer le THC sans réduire la viscosité. Plusieurs marques d’acétate ont été identifiées, qui ne précisent bien souvent pas les conditions de son utilisation ou les dangers de l’inhalation sur les poumons, en particulier s’il est chauffé.

CBD synthétique

Les cartouches de THC ne sont pas les seules en cause. Comme le rappelle USA Today, des cartouches à base de CBD synthétique ont envoyé des dizaines de personnes aux urgences ces deux dernières années. Une récente étude d’Associated Press, dans la foulée de cette crise des vape pen, s’est penchée sur des produits suspectés de contenir des cannabinoïdes synthétiques.Sur 350 produits testés, 128 contenaient bien du CBD synthétique.

PUBLICITE

Les bonbons en gélatine et autres edibles comptaient pour 36 des 128 produits incriminés. Le reste était constitué de vape pen. Selon AP, la plupart des tests ont eu lieu dans les États du Sud. Et dans le Mississippi, des laboratoires ont détecté du fentanyl dans certains produits étiquetés CBD.

L’enquête étant axée sur les marques et les produits suspects, ses résultats ne représentent pas l’ensemble du marché du CBD. Le rapport souligne tout de même les dangers des produits au cannabidiol non testés à une époque où les États-Unis sont justement aux prises d’une série de maladies et de décès liés à la vaporisation.

Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0