Les Lego seront-ils bientôt fabriqués en chanvre ?

Lego en chanvre

En mars dernier, le Groupe Lego a dévoilé la plus grande éolienne du monde fabriquée en Lego pour célébrer son objectif rempli avec 3 ans d’avance de consommer 100% d’énergie renouvelable.

Le prochain objectif du Groupe, fixé pour 2030, est de remplacer l’un des produits de base de ses briques, le pétrole, par des alternatives plus durables. Lego utilise aujourd’hui plus de 6000 tonnes de plastique de pétrole par an pour fabriquer ses briques.

Le plus grand  défi est de trouver un substitut qui ait la même durabilité, les mêmes fonctionnalités et le même look que les pièces actuelles de la marque.

Quartz rapportait cet été que le fabriquant de jouet s’intéressait de près aux bioplastiques. Les bioplastiques représentent aujourd’hui uniquement 1% du plastique produit, mais le marché évolue rapidement, avec une croissance de +20% par an.

Plastique de chanvre

Une des solutions pour produire du bioplastique est d’utiliser le chanvre. Ce dernier peut servir de base pour la fabrication de matériaux plastiques biodégradables plus solides que la fibre de verre.

Le chanvre offre notamment des avantages en matière de coût (il est composé de 70 à 80% de cellulose) et de biodégradabilité du produit, là où une simple bouteille en plastique met entre 450 et 1000 ans à se biodégrader.

Alors pourquoi pas finir en briques de Lego ? Surtout que le Danemark, pays d’origine du Lego, ouvre également un peu plus les frontières du cannabis, avec un projet-pilote de légalisation du cannabis médical de 4 ans.

Cela pourrait être l’occasion de joindre l’utile au médical !

Cannabis au Danemark

Abonnez-vous à Newsweed sur Facebook

Laisser un commentaire