Du chanvre canadien aux Jeux Olympiques d’hiver de Pékin

Fibre de chanvre pour le béton

De la fibre de chanvre industriel, cultivé dans le Sud de l’Alberta et transformé à Calgary, va être utilisée pour sécuriser les pistes de bobsleigh et de luge pendant les Jeux Olympiques d’hiver de Pékin en 2022.

L’entreprise Canadian Greenfield Technologies, spécialisée dans la transformation de chanvre industriel, a envoyé 163 kilos de sa NForce Fiber pour renforcer la construction de la piste de Xiaohaituo près de Pékin.

Son produit a déjà été utilisé en Amérique du Nord pour consolider des piscines ou des parcs de skateboard, mais le contrat chinois est une première pour l’entreprise.

« C’est une reconnaissance internationale » reconnaît Stephen Christensen, directeur de l’entreprise.

« Ils ont essayé de le faire sans notre fibre et ont décelé des fissures, puis sont revenus vers nous. »

De nombreux tests ont en effet été menés durant l’année passée et ont confirmé l’avantage d’utiliser la fibre de chanvre par rapport aux fibres de verre ou de plastique. A la différence des ses homologues, la fibre de chanvre ne dépasse pas du béton et peut former un pont entre deux sections qui tentent de s’éloigner.

Canadian Greenfield Technologies emploie aujourd’hui 11 personnes et a commencé ses recherches sur le chanvre il y a 6 ans pour produire des articles de jardinage, des produits de beauté ou de la litière pour chat.

Catégories liées : Cannabis au Canada

Articles liés

Derniers articles

altria
Altria (Malboro) investit $1,8 milliard dans un producteur de cannabis canadien
bong
Pourquoi la forme des bangs importe ?
Cannabis thérapeutique à l'Assemblée Nationale
Cannabis thérapeutique : que s’est-il dit à l’Assemblée Nationale ce 5 décembre ?
cannabis facility
Aurora Cannabis à la conquête de l’Europe
THCV
Le THCV sera-t-il le nouveau CBD ?
musée de la weed
Weedmaps ouvre son musée du cannabis à Los Angeles
Suivez-nous sur Telegram

Laisser un commentaire