Les îles Vierges américaines, proches de la légalisation du cannabis médical

senateur Nelson îles vierges US

Les île vierges des Etats-Unis sont un territoire américain non incorporé composé principalement de trois îles. Les habitants sont considérés comme des citoyens américains mais n’ont pas le droit de vote au niveau fédéral. Comme chaque Etat des Etats-Unis, les îles vierges ont leur propre gouvernement et leur Parlement. Ce dernier, un Sénat composé de seulement 15 membres, discute actuellement la question du cannabis médical et doit voter aujourd’hui l’approbation d’une loi qui doit le légaliser.

Après des années d’attente et de blocage, le sénateur Nelson, sponsor de la loi, a réussi à la faire avancer. En deux semaines, celle-ci est passée par deux comités clés: celui du Développement économique et de l’Agriculture et celui des Lois et du Judiciaire. Elle doit maintenant être approuvée en séance plénière demain pour être ensuite présentée au gouverneur qui a déjà exprimé son soutien à l’initiative.

Ce que prévoit la loi

La loi légalise la production, la transformation et la distribution de cannabis médical. Elle régulerait et protégerait l’industrie et les secteurs ancillaires. Elle permettrait aux patients d’avoir accès au médicament au travers d’un système de carte et pour une variété de pathologies comme le cancer, l’hépatite C, le SIDA, la maladie de Crohn, Alzheimer, Parkinson et plus. Un amendement a également inclus l’addiction au opioïdes et l’autisme. D’autres maladies peuvent être ajoutées au travers d’une pétition faite au Bureau de Régulation du Cannabis, le bras régulatoire du Conseil du Cannabis dont la création est prévu par la loi.

Le Conseil de Cannabis et ses neuf membres seront en charge de la mise en application du programme de cannabis médical du territoire. Le Conseil devra se réunir six fois par an au moins et sera composé d’un membre du ministère de la Santé, d’un membre du ministère des licences et de la protection des consommateurs, d’un membre du ministère de l’Agriculture ainsi que d’un fermier, deux professionnels de santé et un économiste.

Pour candidater à une licence de producteur, de manufacturier ou de distributeur, les candidats doivent être résidents des Iles Vierges depuis au moins 5 ans. La plupart des casiers judiciaires n’auront pas d’impact sur l’éligibilité des candidats. “Cela donne l’opportunité aux gens d’être des entrepreneurs au lieu d’être des dealers de drogue comme on les appelle” explique Nelson. Pour empêcher les monopoles, les candidats ne pourront détenir qu’un type de licence à la fois. Les entreprises ne pourront donc pas à la fois produire et distribuer du cannabis médical par exemple. Quant à la production, elle est limitée à un maximum de 1,000 plantes.

Catégories liées : Légalisation du cannabis

Articles liés

Derniers articles

festival
Les festivaliers choisissent leur drogue en fonction de la musique
Logo de l'ICBC
L’ICBC aussi présente à Barcelone et à Zurich en 2019
cannabis médical production
Les compagnies canadiennes se disputent le leadership du marché latino-américain du cannabis
cerveau
Les propriétés anti-neuroinflammatoires des graines de chanvre
canopy growth
Canopy Growth se positionne sur le marché du chanvre américain avec un investissement de 100-150$M
autoculture chili
Chili : une loi qui garantit le droit des patients à cultiver leur cannabis poursuit son parcours au Sénat
Suivez-nous sur Telegram

Laisser un commentaire