Italie : un Rastafari autorisé à consommer du cannabis

Autorisation de consommer du cannabis pour les rastas italiens

Une Cour de justice italienne a acquitté un homme interpellé avec 58 grammes de cannabis en sa possession car il utilisait son « herbe sacrée » pour méditer.

Pour expliquer les raisons derrière l’acquittement, la Cour de Bari, petite ville du sud de l’Italie, a expliqué que « les Rastafari suivaient une religion dont les adeptes utilisent du cannabis pour la méditation », ajoutant que la substance n’était qu’à usage personnel.

L’homme de 30 ans avait été arrêté en mai 2016 après que la police ait trouvé 8 grammes de cannabis sur lui, et 50 grammes à son domicile.

L’homme avait expliqué qu’il avait installé une pièce pour méditer chez lui, où il écoutait du la musique rasta en fumant du cannabis.

Le procureur avait requis 4 mois de prison à son encontre, mais l’avocat de la défense a plaidé que le cannabis était considéré comme une herbe sacrée par la religion rasta.

Les Rastafarians croient en effet aux pouvoirs sacrés du cannabis, et l’utilisent pour méditer et renforcer le sens d’unité et de spiritualité. Une courte prière est traditionnellement récitée avant la consommation.

Bien qu’il manque de reconnaissance légale à l’international, le rastafarisme est considéré comme une religion en Jamaïque d’où il est originaire. Avant de dépénaliser le cannabis, la Jamaïque avait d’ailleurs autorisé l’usage sacré de l’herbe.

Reste à savoir si cette décision de justice fera jurisprudence, ce qui pourrait pousser bon nombre d’Italiens à se convertir.

Abonnez-vous à Newsweed sur Facebook

Laisser un commentaire