Suivez-nous

Cannabis en Israël

Israël : le ministère de la Santé veut geler les prix du cannabis pour les patients autistes

Israël : le ministère de la Santé veut geler les prix du cannabis pour les patients autistes

Le ministère israélien de la Santé a proposé de mettre en place des régulations visant à fixer un prix maximal pour le cannabis médical pour les enfants et les adultes autistes, qui sont traités régulièrement avec cette substance. Alors que les prix du cannabis thérapeutique devraient augmenter en 2019, le ministère voudrait fixer des limites de prix pour ces traitements, même s’il reste à déterminer qui paiera pour les patients.

PUBLICITE

Selon l’arrangement précédent, les patients utilisateurs de cannabis médical en Israël payaient un prix mensuel fixe, indépendamment de la quantité, de la posologie ou du type de cannabis requis. Cependant, cela n’est valable que pour certaines conditions médicales, et le ministère de la Santé voudrait rajouter l’autisme à cette liste.

Le directeur général du ministère, Moshe Bar Siman-Tov, a donc récemment adressé une lettre à l’ALUT (la société israélienne pour les enfants et les adultes atteints d’autisme), dans laquelle il annonçait que le ministère de la Santé avait soumis une demande au comité interministériel chargé de la surveillance des prix. La demande concernait le gel du prix du cannabis pour les patients atteints d’autisme, comme cela est déjà le cas pour ceux atteint de cancer.

L’ALUT avait précédemment été contactée par des parents d’enfants et de jeunes autistes, inquiets de la mise en œuvre imminente de la réforme du cannabis médical, qui devrait entraîner une hausse spectaculaire des prix. « Mon fils consomme 60 grammes par mois, dans six flacons de 250 shekels (64 euros) chacun. C’est un prix déraisonnable, surtout si l’on tient compte du fait qu’il s’agit d’un effort ultime pour une personne qui a essayé tous les autres médicaments », déclare Dar, dont l’enfant est autiste, et qui fait partie de l’ALUT. L’objectif serait donc de faire payer un maximum de 500 shekels par mois, ce qui équivaut à 125 euros.

Chez les enfants dont l’autisme est particulièrement grave, l’efficacité du cannabis est régulièrement reconnue. Il est généralement pris sous forme d’huile, et est souvent associé à une réduction du comportement violent, à un effet calmant, à une augmentation de l’appétit et à une meilleure communication, ce qui améliore grandement la vie des patients et de leur famille.

PUBLICITE

Le système de santé publique devrait prendre des mesures et financer l’achat de cannabis médical pour les patients atteints d’autisme, mais son intervention sur le marché pourrait également entraîner une réaction en chaîne, qui nuirait au marché du cannabis et aux producteurs.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0