Suivez-nous

Cannabis en Israël

Pourquoi le leader du cannabis israélien Tikun Olam cherche à revendre ses activités

Pourquoi le leader du cannabis israélien Tikun Olam cherche à revendre ses activités

Tikun Olam, qui contrôlait jusqu’à récemment la moitié du marché local du cannabis médical, va être obligé de revendre ses installations israéliennes suite à une décision de justice confirmant la décision du ministère de la Santé de révoquer la licence de l’entreprise, à moins que le fondateur, Tzachi Cohen, ne réduise le nombre d’avoirs de l’entreprise qu’il possède.

PUBLICITE

Tikun a été la première entreprise à recevoir une licence de cannabis à des fins médicales en Israël et est son plus grand opérateur. Cependant, elle a été contrainte de cesser de fournir ses produits à ses patients plus tôt cette année, en raison d’une réforme menée par le ministère de la Santé israélien, qui imposait des réglementations beaucoup plus strictes sur les installations. Le ministère de la Santé lui avait ainsi ordonné  d’interrompre temporairement ses activités, craignant que son processus de séchage ne soit pas conforme à la réglementation. En février, la société a informé les patients d’une pénurie d’approvisionnement qui serait plus longue que prévus, principalement à cause de retards liés à la relocalisation des installations, qui devaient donc être conforme à des règles plus strictes. À ce moment-là, Tikun Olam avait fixé la date de réapprovisionnement au mois de juillet.

Cependant, le ministère de la Santé ne voyait pas d’un bon oeil le fait que Tzachi Cohen possède autant de parts de l’entreprise, près de 70%. Le ministère de la Santé lui avait ordonné de réduire ce chiffre à environ 5%, sous peine de perdre sa licence. Les forces de l’ordre avaient également recommandé au ministère de ne pas renouveler le permis de culture de la société. La décision qui a été prise a donc été la vente des activités israéliennes de l’entreprise. Aharon Lutzky, président de Tikun Olam, a déclaré que la société « agirait conformément à la directive du tribunal. Notre objectif est de veiller à ce que nos patients puissent continuer à recevoir le traitement qu’ils attendent lorsque la société retrouvera sa pleine activité en Israël, peu importe ses dirigeants ».

Tikun Olam avait commencé comme une organisation à but non lucratif quand Israël a autorisé pour la première fois l’utilisation du cannabis à des fins médicales dans des conditions très réglementées. Les activités de la société comprennent une ferme de cannabis de 0,24 acre; une usine de Nazareth Illit en construction; des bureaux et une clinique de recherche à Tel-Aviv; et une liste de patients de 8 000 personnes, d’une valeur totale d’environ 100 millions de dollars.

La société exerce également ses activités aux États-Unis, au Canada, en Australie et en Grèce et exporte du cannabis médical. Ces divisions ne sont pas à vendre.

PUBLICITE

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0