Suivez-nous

Business

Comment investir dans le cannabis légal

investir cannabis

Comment investir dans le marché exponentiel du cannabis aux USA ? Alors qu’il pèse pour le moment 5,4 milliards de dollars, les experts l’évaluent à 22 milliards d’ici 2020. Un marché juteux qui attire investisseurs et courtiers. Un boom économique comparable à celui du Net au début des années 90.

PUBLICITE

La bourse ou la beuh

Pour les plus modestes des investisseurs, certaines entreprises passent par le crowfunding. Un crowfunding un peu différent, qui vous permet d’intégrer le capital de l’entreprise. Med-X, qui détient le média Marijuana Times , propose aux personnes qui gagne plus de 4000€ par an d’acheter 700 action pour 400€. Pour le moment, ils vérifient avec leur plateforme de financement si l’action est possible depuis la France. Un tchat en ligne est disponible si vous souhaitez vous informer . (Le type qui répond ressemble un peu à un robot)

Pour les plus riches d’entre nous, d’autres sites web sont disponibles pour investir. Des sites comme Articviewgroups , The Wolf of Weed street, 420 Investor ou encore Investincannabis.com se spécialisent dans le milieu et représentent des firmes travaillant dans le secteurs du cannabis. Pour participer à  leur ruée vers l’or, il faudra investir 10000 dollars minimum et passer la série interminable des questions sur votre futur investissement, du type: voulez vous une rentabilité à long terme ou court terme ? Connaissez vous bien la plante ? avez vous déja investi ? Un algorithme vous dira alors où investir.

Cannabis Médical ou récréatif ?

Le cannabis médical présente un avantage certain par rapport au cannabis récréatif. Les entreprises leaders sur le marché mondial sont d’ores et déjà côtées en bourse. Des entreprises comme GW Pharmaceuticals, le Canadien Canopy Growth , Insys Therapeutic, Terra Tech  ou encore Medecine Man sont faites pour vous.

Le cannabis récréatif représente un plus gros risque. Tous d’abord , il est encore illégal dans la majorité des États américains, très volatile et surtout tout le monde veut s’y engouffrer. La saturation du marché dans des Etats comme la Californie ou le Colorado peut tuer un projet dans l’œuf. Il faut donc rester patient, et voir quels Etats vont légaliser le cannabis récréatif, bien étudier les futures réglementations car elles sont nombreuses et complexes. Eddie Miller, Pdg de  Investincannabis, déclare : « On a vu des actions augmenter leur valeur de 10 000% et d’autres chuter de 99% , c’est le jeu ».

PUBLICITE

Les Produits dérivés plutôt que la plante elle même

Cheryl Shuman, gérante d’un cannabis club à Los Angeles, conseille d’investir dans les produits dérivés du cannabis. Ses conseils en tant que consultante et son sens des affaires lui valent le nom de Cannabis Queen of Beverly hills. Pour elle, les produits dérivés représentent un investissement sûr et rentable sur le long terme.

En voici une petite liste : Vaporisateur, fabriquant de pipe et de bang, frigo d’autoculture. Produits auxquels il faut ajouter les services : agences de marketing spécialisées, sociétés de livraison de weed, médias, Massroots, boissons infusées ou encore dans le chanvre.

Mais alors Cheryl, pourquoi ne pas investir dans l’industrie de l’herbe elle même ? Si le gouvernement fédéral retourne sa veste et décide  d’interdire le cannabis, les Etats devront suivre. Ce facteur risque présente comme dans tous les jeux d’argent un gain plus élevé pour l’investisseur. Si l’investisseur veut investir de l’argent dans un dispensaire, il doit s’assurer que tout est conforme à la réglementation.

Théo Caillart

PUBLICITE

Théo est diplômé en journalisme de l'IICP. Passionné par l'économie et l'industrie du cannabis, il s'est spécialisé sur ces sujets, avec un peu de thérapeutique à l'intérieur.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0