Suivez-nous

Santé

Etude : le système endocannabinoïde régule le développement spermatique

Cannabis et fertilité masculine

Les conséquences de la consommation de cannabis sur le système reproducteur masculin indiquent davantage un effet négatif sur la fertilité masculine. Et si le cannabis n’entraîne aucun dommage irréversible, le système endocannabinoïde jouerait un rôle sur le développement des spermatozoïdes.

PUBLICITE

Une étude clinique portée sur 1215 Danois de 18 à 28 ans avait compté 28% de spermatozoïdes en moins chez les participants qui consommaient du cannabis au moins une fois par semaine comparés à ceux qui n’en consommaient. Le mécanisme derrière cette corrélation n’est toutefois pas identifié. Il y a aussi des preuves in vitro qui suggèrent que le cannabis réduit la qualité du sperme, sans que les raisons biologiques ne soient expliquées.

Quel lien entre système endocannabinoïde et système reproducteur masculin ?

Une étude publiée dans la revue Nature en septembre 2019 a cherché le lien complexe entre le système endocannabinoïde (ECS) et le système reproducteur masculin, afin de déterminer in fine l’impact potentiel de la consommation de cannabis sur la fertilité d’un homme.

Les scientifiques ont découvert que le système endocannabinoïde et le système reproducteur masculin étaient étroitement liés. Les chercheurs ont utilisé l’immunohistochimie pour révéler de manière sélective différents composants du système endocannabinoïde dans différents types de cellules du système reproducteur masculin, à différents stades de la formation des spermatozoïdes. Cela a révélé quels composants du système endocannabinoïde – récepteurs, enzymes et neurotransmetteurs – jouent un rôle dans les processus du système reproducteur masculin.

Les spermatozoïdes sont issus d’un processus appelé spermatogenèse, au cours duquel des cellules germinales appelées spermatogonies subissent une mitose et une méiose (division cellulaire) pour produire des spermatozoïdes.

PUBLICITE

Différents composants du système endocannabinoïde sont ainsi exprimés à différents stades de la spermatogenèse. Cette expression différentielle suggère que le système endocannabinoïde pourrait être utilisé pour réguler la production de sperme. Fait intéressant, les composants du système endocannabinoïde ont été exprimés plus fortement aux derniers stades de la spermatogenèse, lorsque les spermatozoïdes matures sont formés.

«J’ai été surpris de constater que les [composants] endocannabinoïdes étaient si largement exprimés dans les différents types de cellules du testicule, aussi bien dans les cellules germinales que dans les cellules productrices d’hormones. Les andrologues comme moi se concentrent depuis des générations sur d’autres aspects hormonaux, mais ont négligé la possibilité que les endocannabinoïdes puissent participer à la production normale de spermatozoïdes et d’hormones » a déclaré Niels Skakkebaek, auteur principal de l’étude.

Quelles conséquences pour les consommateurs de cannabis ?

Les effets du cannabis sur la fertilité sont encore mal connus. La conclusion la plus importante de la présente étude est que le système endocannabinoïde et le système reproducteur masculin sont intimement liés. Le système endocannabinoïde semble réguler la production de sperme et est particulièrement actif aux stades ultérieurs de la spermatogenèse, lors de la formation de spermatozoïdes matures.

Si le système endocannabinoïde régule la production de sperme, la consommation de cannabis pourrait perturber ce processus. Les chercheurs pensent que les récepteurs CB1 pourraient jouer un rôle important en facilitant la transition des spermatozoïdes immatures par la méiose. Le THC présent dans le cannabis active les récepteurs CB1 et peut donc perturber la formation des spermatozoïdes.

PUBLICITE

Les chercheurs ont également découvert des composants endocannabinoïdes qui intéressent les utilisateurs de CBD, notamment l’anandamide et l’amide d’acide gras hydrolase (FAAH), à différents stades de la production de sperme. Celles-ci étaient particulièrement exprimées dans les derniers stades de la spermatogenèse. L’utilisation de CBD inhibe la dégradation de la FAAH, ce qui augmente les taux de cette enzyme et, par la suite, de l’anandamide. Étant donné que ces composés jouent un rôle important dans la production de sperme, l’utilisation de CBD pourrait également perturber ce processus.

Des recherches futures pourraient permettre de découvrir un mécanisme par lequel le cannabis affecte le processus de production de sperme, la qualité du sperme d’un homme et le système reproducteur masculin en général. Pour le moment, le lien entre l’endocannabinoïde et l’appareil reproducteur masculin pourrait suffire à convaincre certains consommateurs de cannabis de s’abstenir lorsqu’ils tentent de concevoir un enfant, surtout lorsqu’ils rencontrent des difficultés d’un côte ou de l’autre.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0global