Suivez-nous

Santé

Le CBD pourrait aider à réduire les doses de chimiothérapie

CBD et cancer

Des chercheurs de l’Université hébraïque de Jérusalem ont découvert que le cannabidiol (CBD) peut aider les traitements de chimiothérapie à cibler spécifiquement les cellules cancéreuses malignes, tout en ignorant les cellules saines.

PUBLICITE

Cette nouvelle méthode pourrait permettre aux médecins de réduire les doses de chimiothérapie administrées aux patients, ainsi que la gravité des effets secondaires couramment associés à ces médicaments.

« La plupart des traitements anticancéreux ne sont pas suffisamment spécifiques, c’est-à-dire qu’ils attaquent les cellules saines et les cellules malignes dont ils essaient de se débarrasser », a déclaré le professeur Alexander Binshtok, co-auteur de l’étude à Israël21c. « Cela entraîne de nombreux effets secondaires graves associés à la chimiothérapie. Éliminer les cellules cancéreuses tout en laissant celles qui sont en bonne santé est une étape importante pour [réduire] les souffrances des patients. »

L’étude s’est penchée sur l’utilisation du CBD en association avec l’adriamycine, une molécule utilisée en chimiothérapie pour ralentir ou arrêter la croissance des cellules cancéreuses. Les chercheurs ont utilisé le CBD pour activer une protéine appelée TRPV2, qui peut ouvrir un canal dans les membranes des cellules cancéreuses du foie. Ce canal permet à l’adriamycine de pénétrer directement dans les cellules cancéreuses, tout en restant à l’écart des cellules saines.

L’étude a démontré que « la mort cellulaire induite par l’adriamycine est significativement plus puissante, nécessitant une dose sensiblement inférieure quand elle est appliquée conjointement avec du CBD ».

PUBLICITE

En d’autres termes, de faibles doses d’adriamycine, qui seraient normalement inefficaces pour tuer les cellules cancéreuses, sont devenues efficaces lorsqu’elles ont été combinées avec du CBD. Cet effet facilité par le CBD « minimisera l’effet non ciblé de l’adriamycine et réduira donc considérablement les effets secondaires indésirables », ont expliqué les auteurs.

« Il est trop tôt pour faire des prévisions concrètes, mais nous espérons que cette découverte ouvrira la voie à une nouvelle méthode de livraison plus ciblée pour les traitement de chimiothérapie, une méthode qui réduira considérablement la douleur des patients », a déclaré Binshtok.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !