Corée : un député pousse à la légalisation du cannabis médical

Légalisation du cannabis médical en Corée

En dépit de la position officielle du gouvernement coréen sur le cannabis, le député Shin Chang-Hyun, du Parti Démocratique, travaille à un projet de loi pour autoriser l’usage médical du cannabis, notant que certains compagnies pharmaceutiques étrangères développent d’ores et déjà sur des traitements à base de cannabis.

Il a également ajouté que les lois draconiennes sur le cannabis ont eu l’effet inverse à celui escompté, à savoir criminaliser des individus qui achètent de l’huile de cannabis ou d’autres produits pour soulager leurs symptômes du cancer ou d’autres maladies.

« La loi interdit strictement la vente ou l’achat de cannabis, ce qui a mené récemment une mère de famille à être arrêtée et condamnée pour avoir acheté de l’huile de cannabis à l’étranger pour traiter son fils atteint d’un cancer du cerveau » explique Shin après avoir soumis son projet de loi à l’Assemblée coréenne début janvier.

Shin a ajouté que le principal ingrédient de l’huile de cannabis est le cannabidiol (CBD), qui n’a pas d’effets psychotropes, et qui a été testé aux Etats-Unis, au Canada et en Allemagne et a prouvé son efficacité au cours d’essais cliniques sur les maladies neurologiques et cérébrales comme les métastases cérébrales, l’autisme ou la démence.

Toujours selon le député coréen, la loi actuelle permet l’utilisation de substances très addictives comme l’opium, la morphine ou la cocaïne mais pas le cannabis. Des entreprises coréennes se montrent toutefois déjà intéressées par la création de traitements à base de cannabis, notamment en raison de la taille du marché à l’échelle mondiale. Selon la proposition de Shin, l’agence de contrôle alimentaire coréenne devrait approuver les pathologies éligibles à l’accès au programme de cannabis médical. La loi coréenne devrait toutefois être modifiée pour permettre son usage médical.

Shin s’est attiré à la fois les foudres et le soutien des autres députés en voulant légaliser l’usage médical du cannabis dans son pays. Bien que la Corée soit peu tendre avec les consommateurs de drogues et se veut un pays « sans drogue », plusieurs célébrités comme la star de K-pop T.O.P ont été prises la main dans le pochon.

L’année dernière, les douanes coréennes ont également intercepté la plus grande quantité de drogues qu’elles n’avaient jamais vues, soit 70kg, dont 13,6 de cannabis. La plus grande partie des saisies était constituée d’amphétamines.

« Le mouvement de légalisation du cannabis médical dans plusieurs pays d’Amérique du Nord et en Europe, et la légalisation du cannabis dans certains Etats des Etats-Unis, dont la Californie qui a la plus grande communauté coréenne, nous pousse à croire que la contrebande de cannabis en provenance d’Amérique du Nord et d’Europe continuera à augmenter » notait à ce propos la douane coréenne.

Source : Korea Biomedical Review

Catégories liées : Cannabis médical - Légalisation du cannabis

Suivez-nous sur Telegram

Articles liés

Derniers articles

Conférence 2018 de l'UFCM
1er juin 2018 : 7è conférence internationale de l’UFCM-I-Care
Vente de chanvre en France
A Castres, du Cannabis Sativa en jardinerie
Epidiolex
Etude : l’Epidiolex réduit de 42% les crises d’épilepsie
Dispensaire de cannabis en Afrique du Sud
Le premier dispensaire de cannabis d’Afrique ouvre à Durban North
Odeur de cannabis en Californie
Californie : une ville produit tellement de cannabis que les habitants se plaignent de l’odeur
Bilan de la Cannaparade 2018
Cannaparade 2018 : le bilan

Laisser un commentaire