Suivez-nous

Cannabis en Allemagne

Le marché du cannabis médical allemand en chiffres

allemagne cannabis médical

Un sondage et certaines données publiées par le gouvernement (en réponse à des questions parlementaires) font la lumière sur le marché du cannabis médical allemand. Avec une population de 83 millions, dont l’âge moyen est d’environ 46 ans, et une protection sociale qui rembourse les dépenses médicales, le marché allemand est considéré comme la poule aux œufs d’or du marché du cannabis médical européen. Il est estimé à 7,7 milliards d’euros en 2028 par Prohibition Partners.

PUBLICITE

Un sondage sur les patients

Le sondage a été conduit sur 4 774 patients. Plus d’un quart d’entre eux ont entre 50 et 59 ans et les trois quarts ont entre 40-79 ans. Au niveau du genre, pas de différence notable. Selon les données recueillies par Marijuana Business Daily, 37% d’entre eux ont arrêté leur traitement après un an (les médecins doivent spécifier quand le patient arrête le traitement) dont 45% à cause d’un manque d’efficacité. Le cannabis ne serait donc pas un remède miracle mais semble toutefois efficace dans plus de 50% des cas.

69% des patients se sont vus prescrire du cannabis pour traiter la douleur (22% dans le cadre d’un cancer) et 11% pour la spasticité (7% pour la sclérose en plaques). Fait assez surprenant, le cannabis médical a été en majorité prescrit par des anesthésistes et non des médecins généralistes (seulement 20% des prescriptions). Les deux tiers des ordonnances concernaient du dronabinol, 21% concernaient des fleurs et 13% du Sativex. La fatigue et les vertiges ont été les deux effets secondaires les plus rapportés. 31% des patients ont d’ailleurs interrompu leur traitement à cause des effets secondaires.

L’étude continuera jusqu’en 2022 avec d’autres résultats préliminaires prévus en Juillet, précise Marijuana Business Daily.

Importation, production, distribution

Le gouvernement précise que les importations peuvent provenir de n’importe quel pays pourvu que la production respecte les standards GMP européens (qualité pharmaceutique) et que le pays d’origine respecte les provisions de la Convention des Stupéfiants de 1961 – c’est à dire qu’une agence gouvernementale régule le marché ainsi que les exportations / importations. Au total, plus de 750 kilogrammes de fleurs de cannabis ont été importées en Allemagne pendant le premier quart de l’année 2019. 3 000 kg avait été importés en 2018, ce qui correspond au quota de production prévu par le gouvernement.

PUBLICITE

La production domestique doit commencer bientôt. Après d’importants retards dus à des recours en justice, l’Allemagne a récemment confirmé l’accord de ses trois premières licences de production domestique. Les entreprises canadiennes ont raflé la mise ; les bénéficiaires des licences sont Aurora, Aphria et Demecan, une start up berlinoise en joint venture avec le canadien Wayland Group. Les producteurs licenciés, en contrat avec le gouvernement, se chargeront de produire les 3 000 kg annuels de cannabis médical nécessaires pour répondre à la demande. Cela dit, les importations continueront d’être autorisées.

Concernant le CBD, s’il a vocation à être vendu comme médicament, il doit être prescrit par des médecins au même titre que le cannabis médical. Sa production devra également respecter les standards GMP et plus largement les critères du programme de cannabis médical allemand. S’il a vocation à être vendu comme complément alimentaire, il nécessitera une autorisation préalable de mise sur le marché en vertu des régulations européennes sur les « novel food ».

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0