Chalice California 2016 : le festival des concentrés

Chalice California 2016

Le festival Chalice est le plus gros événement américain centré sur les concentrés de cannabis d’élite. Sa 3ème édition s’est déroulée du 8 au 10 juillet à San Bernardino en Californie et accueillait également des professionnels du verre et de la musique de compétition.

PUBLICITE

En 3 ans, le Chalice a rapidement évolué en un festival californien à ne pas manquer. Cette 3ème année marquait l’arrivée de la plus grosse line-up à ce jour. De gros noms du rap US, du dab et du glass (le travail du verre), avec de nombreux stands et d’encore plus monstrueux dabs.

Alors que les matériaux de choix dans ce genre d’événements sont plutôt le quartz et le titanium, le thème musical de cette année tournait autour du platine. Le Chalice accueillait en effet le Wu-Tang Clan samedi soir. La veille aura vu passer les shows des rockeurs alternatifs de Cake, et Zach Deputy a ouvert la scène dimanche.

L’événement le plus attendu restait toutefois la compétition de cannabis. Elle accueille maintenant les fleurs, les concentrés, les edibles (la space food) et les topicals (crèmes et autres onguents au cannabis). Environ 300 juges issus du public et 50 nominés ont passé en revue les produits présentés, qui ont dû passer des tests de pré-sélection pour respecter les standards de qualité imposés. Beaucoup de participants avaient à cette occasion été disqualifiés après les tests. Sur les 64 participants en catégorie weed, les organisateurs en ont disqualifiés 20 pour moisissures, pesticides ou autres pathogènes. La catégorie des concentrés à base de solvant s’en est mieux sortie avec seulement 17 participants disqualifiés sur 79.

Mettre la barre aussi haut est également un critère de qualité pour le festival et pour les juges. Et évite les mauvais producteurs qui se soucient peu de leurs consommateurs.

Addison DeMoura, co-créateur de SteepHill Labs (un laboratoire de test de cannabis) et juge au Chalice, reconnaît que la compétition est féroce cette année. « 60 concurrents pour des concentrés peut être un peu accablant. Habituellement, lorsque j’ai 60 échantillons, je peux en éliminer 20 ou 30% après un premier test. Là, tout est bon ».

Les juges ont aussi reçus des kits de tests de compétition, bien au-delà de ce qui existe pour les High Times Cup ou les Emerald Cup.

Nouvelle culture des concentrés

Le fondateur de la Secret Cup, Daniel de Sailles, promeut les événements sur les extractions de cannabis depuis plus de 5 ans. Pour lui, Chalice 2016 marque un nouveau jalon dans la culture des concentrés.

« Le premier événement était totalement underground. D’année en année, de plus en plus de gens se sont intéressés aux événements autour des concentrés et aux extracteurs eux-mêmes. Ca devient une sorte de concours de célébrités ».

Au centre du village, les artisans verriers ont démontré leur art en exposant leurs plus belles pièces. Des gros noms du game étaient présents, et toujours disponibles pour parler, ou lâcher un petit dab.

View this post on Instagram

@hitmanglassdougie

A post shared by Dracup – Hashaholic – Hitman (@douglasdracup) on

 

Suivez-nous sur Facebook !

Articles liés

Derniers articles

addiction héroine CBD
Etude : le CBD permet de réduire les pulsions de consommation chez les héroïnomanes
tequila cannabinoides
Allemagne : une entreprise modifie la bactérie qui produit la tequila pour produire des cannabinoïdes
adn test génétique cannabis
Lobo Genetics : un test génétique qui anticipe votre réaction au THC
suicide légalisation cannabis médical
Californie : les suicides ont baissé après la légalisation du cannabis médical
plateau tibétain cannabis
Etude : des scientifiques pensent avoir trouvé l’origine du cannabis
cour de cassation the pot company CBD chanvre
Affaire The Pot Company : la Cour de Cassation suspend son verdict en attente d’une décision de justice européenne

Laisser un commentaire