Pourquoi la #ProCannabisTeam est-elle à Vienne ?

Procannabisteam

Lundi 14 mars débutait la 59ème session de la Commission des Stupéfiants des Nations Unies (CND, pour Commission on Narcotic Drugs) à Vienne en Autriche. La CND est l’organe principal de prise de décisions des Nations Unies pour le contrôle des drogues. Elle dispose par exemple du droit d’amender les tableaux des stupéfiants établis par les conventions internationales en 1961 pour les stupéfiants et en 1971 pour les substances psychotropes.

PUBLICITE

Cette session prépare en outre le texte qui sera adopté lors de la Session Spéciale de l’Assemblée Générale de l’ONU par les chefs d’Etat en avril à New York.

C’est donc l’occasion pour les militants du monde entier de faire entendre leur voix et de relayer les initiatives nationales, comme les Cannabis Social Clubs. Ces militants sont par ailleurs en phase avec l’appel de Kofi Annan à une légalisation mondiale du cannabis et s’appuient sur cet appel pour mettre en avant l’échec de la prohibition du cannabis et de la gestion actuelle de réduction des risques.

Qui est la #ProCannabisTeam ?

3 militants français, réunis sous le nom de la #ProCannabisTeam, se sont donc rendus à Vienne pour participer à la CND. On retrouve :

  • Farid Ghehiouèche : fondateur de l’association Cannabis Sans Frontières, membre du conseil d’administration de Chanvre & Libertés – NORML France depuis 2014 et initiateur de la Marche annuelle du Cannabis en 2001 à Paris. Farid est un activiste de la première heure. Ancien président de l’ENCOD (Coalition européenne pour la justice et l’efficacité des politiques en matière de drogue), il a pris part à la conceptualisation des Cannabis Social Clubs (CSC)
  • Kenzi Riboulet : militant anti-prohibitionniste installé à Barcelone, il est le co-fondateur du comité d’administration de Chanvre & Libertés – NORML France. Spécialisé sur la question des CSC, Kenzi a été membre des éphémères CSC Français en 2013. Il suit également depuis de nombreuses années le débat autour du cadre international de contrôle des produits stupéfiants.
  • Olivier Bertrand : médecin généraliste lorrain spécialiste de l’addiction, et notamment par rapport au cannabis, il s’engage localement depuis 2002 sur la diffusion d’informations et prévention sur le cannabis et les moyens de réduire les dommages potentiels liés à l’usage.

Que font-ils à Vienne ?

La #ProCannabisTeam a un objectif principal : remettre à jour la thématique des CSC comme modèle de régulation permettant un usage « non-médical et non-scientifique » du cannabis dans un cadre licite, tout en protégeant la santé des consommateurs, en réduisant les risques sur la santé publique et la société et la prévalence de la consommation de cannabis.

Les CSC existent actuellement en Espagne et en Belgique. La #ProCannabisTeam s’appuie donc sur ces exemples de mise en place, et sur les réseaux de militants et professionnels du milieu pour pousser la CND à inscrire dans son texte la possibilité légale de mettre en place ces CSC.

Vous pourrez trouver plus d’informations sur le modèle des CSC sur la plaquette officielle de la #ProCannabisTeam.

Et après ?

Le prochain rendez-vous sera l’UNGASS (la Session spéciale de l’Assemblée Générale de l’ONU) qui se tiendra du 19 au 21 avril à New York et qui sera consacrée à la question des stupéfiants. La réforme de la politique mondiale en matière de drogues devrait y être remise à jour, d’où l’importance pour la #ProCannabisTeam et leurs équivalents de se faire entendre au CND.

Suivez-nous sur Facebook !

Articles liés

Derniers articles

Vacances Weed-Friendly
Les meilleurs lieux de vacances weed-friendly
Nevada pas de cannabis lounges, mais une progression sur le territoire américain
Nevada : pas de cannabis lounges, et une lente progression sur le territoire américain
Le Northern Nights, premier festival où l'on peut consommer du cannabis
Le Northern Nights, premier festival où l’on peut (officiellement) acheter du cannabis
Pénurie de cannabis médical au Luxembourg
Pénurie de cannabis médical au Luxembourg
cannabis
Chanvre industriel, bien-être, cannabis médical, récréatif : pourquoi ces distinctions ?
Députés et légalisation du cannabis en France
Députés et cannabis : Entre questions légitimes et clichés sur le cannabis

Laisser un commentaire