Suivez-nous

Cannabis au Canada

Canada : l’industrie du cannabis récréatif pourrait dépasser les 22 milliards de $

Le marché du cannabis au Canada

Les ventes de cannabis récréatif légal pourrait créer une industrie dégageant 22,6 milliards de dollars au Canada, éclipsant les ventes combinées de bière, de vin et de spiritueux, selon une nouvelle étude.

PUBLICITE

Le rapport Deloitte, intitulé « Cannabis récréatif : Notions et Opportunités », conclut que la légalisation du cannabis au Canada l’an prochain, initiée par Justin Trudeau, pourrait secouer l’économie canadienne.

« Il n’y a pas eu quelque chose comme ça depuis le développement d’Internet » a déclaré Mark Whitmore, vice-président de Deloitte, dans une interview.

« Nous avons cette sensation. Il y a beaucoup de bruit, beaucoup d’intérêt autour de ce qu’il se passe, et beaucoup de gens pensent que ce sera une opportunité » dit Whitmore.

Deloitte estime que satisfaire le marché du cannabis récréatif signifiera produire 600 000 kilos de cannabis par an, bien au-delà de ce que cultivent les 36 fermiers autorisés à faire pousser du cannabis à des fins thérapeutiques.

PUBLICITE

Le cabinet de consulting alerte cependant sur les défis que le cannabis récréatif posera.

« Bien sûr, il y a des considérations pratiques à prendre en compte lorsque les prix du cannabis seront fixés, et qui vont au-delà de ce que le marché est prêt à payer. Le défi sera de fixer un prix qui équilibrera l’objectif de créer et faire durer un marché légitime (en éliminant les entreprises criminelles) avec celui de ne pas inciter à la consommation ».

Pour son étude, Deloitte a interrogé 5000 Canadiens au cours de l’été, dont 1000 étaient des consommateurs identifiés de cannabis, et a calculé que la vente de base de cannabis seule pourrait valoir entre 4,9 milliards et 8,7 milliards de dollars par an.

Avec les revenus additionnés du tourisme, des taxes sur les entreprises, des frais de licences et des biens paraphernaux (les accessoires de consommation), Deloitte estime que le marché pourrait atteindre 22,7 milliards de dollars.

PUBLICITE

L’étude n’a pas pris en compte les potentielles créations d’emploi liées au cannabis.

« Lorsque nous regardons ce marché récréatif, cela pourrait être une opportunité significative pour les entreprises et le gouvernement canadiens » dit Whitmore.

Le gouvernement de Trudeau, et plus précisément un panel d’experts dédié à l’étude de la légalisation du cannabis, doit rendre son plan de légalisation le 30 novembre, pour une présentation de la loi début 2017.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Cliquez pour commenter

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Cannabis au Canada

Santé Canada suspend les licences de Canntrust et d’Evergreen

Suspension de licence pour CannTrust

CannTrust a annoncé avoir reçu un avis de suspension de licence de Santé Canada en réponse à la non-conformité de ses installations de production et de culture.

PUBLICITE

« Les inspecteurs de Santé Canada ont remis les avis de suspension à CannTrust Inc. aujourd’hui, et saisissent et retiennent tous les produits à base de cannabis sur les deux sites », a déclaré Tammy Jarbeau, porte-parole de l’organisation gouvernementale, dans un email à MJBiz Daily.

« Santé Canada continuera de surveiller de près les actions entreprises par CannTrust Inc. et réévaluera le statut de la licence de la société à mesure que de nouvelles informations seront disponibles », a ajouté M. Jarbeau. « Santé Canada peut également déterminer que des mesures supplémentaires de conformité et d’application sont justifiées. »

CannTrust conserve pour l’instant son droit de cultiver et récolter les plantations en cours, mais pas d’en cultiver de nouvelles ou de vendre du cannabis.

Côté Evergreen Medical Supply, Santé Canada a suspendu la capacité d’Evergreen de « cultiver, transformer et vendre du cannabis, des plantes et des graines de cannabis fraîches et séchées » comme rapporté par Bloomberg.

PUBLICITE

« Le 9 août, Santé Canada a suspendu les licences d’Evergreen Medicinal Supply afin de protéger la santé et la sécurité du public, notamment d’empêcher que le cannabis ne soit détourné sur le marché illégal, en raison du non-respect de certaines dispositions de la Loi sur le cannabis et du Règlement sur le cannabis » a expliqué Tammy Jarbeau.

Evergreen, producteur de cannabis basé en Colombie-Britannique a répondu «travailler à des mesures correctives» à la suspension de sa licence.

Les inspecteurs de Santé Canada ont effectué une inspection inopinée dans les locaux de la société à Saanichton, en Colombie-Britannique en avril. L’inspection a révélé «un certain nombre d’observations critiques et une classification globale non conforme» liée aux pratiques de production de la société, à la tenue des registres, au contrôle des stocks et au respect des contrôles de licence. L’entreprise aurait également des impayés de loyer ainsi qu’un bail expiré.

Evergreen a reçu sa licence de vente de cannabis médical en mars 2017 et a principalement pour but de produire du cannabis pour d’autres producteurs de licences agréés. Evergreen exploite une installation de 600m² et avait prévu de tripler sa surface de culture.

PUBLICITE
Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0