Bilan du 420 2016

Le 420 2016

Hier, la fête de la weed battait son plein dans les pays anglo-saxons alors même que Newsweed fêtait son premier anniversaire. On a pu voir deux types de mouvement : ceux qui rendent hommage aux créateurs du mouvement en déclarant un méga-spliff à 16h20 ou ceux qui considèrent que ce jour, béni soit-il, doit entraîner un marathon de défonce, du matin au soir.

PUBLICITE

En Australie, on s’est réuni pour la sixième année consécutive à Melbourne. Toujours dans un but anti-prohibition, les Australiens consommateurs de cannabis souhaitent mettre en évidence qu’ils appartiennent à la société civile et que les junkies sont minoritaires. Le message des organisateurs est clair « Ce n’est pas pour les bienfaits du cannabis que nous sommes réunis, c’est pour prouver que des gens bien sont exclus par la prohibition ». Le deal étant sévèrement puni en Australie, les participants ont donc amené leur propre matos. Quelques milliers de personnes ont manifesté dans le calme en occupant le Flagstaff Garden de Melbourne.

En Angleterre, comme tous les ans, la manifestation pro-cannabis se déroulait au Hyde Park de Londres. Cette année, les organisateurs se sont entendu avec les forces de police pour créer une « weed zone ». Les enfants restent ainsi à l’écart du nuage cannabique dégagé par le millier de personnes présentes. En dehors de cette « weed zone » et en cas d’usage ostentatoire de drogue, les forces de police pouvaient intervenir. Seulement 11 arrestations ont été nécessaires hier contre 50 l’an dernier. Le podcasteur anonyme du Dopefiend, activiste et blogueur pro-marijuanna anglais, accuse les autorités d’extrapoler les effets du cannabis sur l’organisme. Pour lui « fumer un joint c’est comme si on prenait une pinte, que ce soit de la skunk ou une pinte de whisky, les effets sont similaires sauf que nous sommes dans l’illégalité. »

Stuart Harper de la « National Organisation for the Reform of Marijuanna Laws  UK» déplore le manque de clairvoyance économique des autorités britanniques : « rien qu’ici il y a peut-être des millions qui partent en fumer ».N’exagérons pas, peu de gens se baladent avec 1000 pounds de cannabis sur soi. La manifestation s’est donc déroulée dans de bonnes conditions mais on recense 10 fois moins de participants que l’an dernier.

Le Show américain

Au Canada les événements prennent une toute autre dimension. Exit les pique-niques et assemblées rupestres dans un parc… le 4/20 se transforme en véritable festival. A Vancouver, rendez-vous fixé à la Sunset Beach. Un parc énorme bordé d’une plage pour retrouver ses esprits et piquer une tête, un soleil de plomb et surtout un festival de 25 000 personnes en plein milieu de l’après-midi. Selon quelques canadiens présents, le 4/20 abandonne son côté contestataire pour se transformer en fête rendant hommage à la weed.

View this post on Instagram

I Would Say Vancouvers 4/20 was a HUGE Success!!!! I really want to thank All of The Beautiful People who took time out to stop and say hello. I also want to thank the amazing crew we have amassed. Seriously Love You Guys👊 Go and Check out Our Newest Family Member @firstclassmedicinal for all of your Mail Order Needs!!!!!#AlTheAlchemist #SubDaFuckUp #TempleOfCalyx #OriginalKeepersUnifiedFront #WeRockPrivateStock #CannaBeast #Cannavore #Terpaholic#Terpavore #Terpenophile #THC #CBD #Weed #GlassInSession #SickBudBro #SickDabBro #SickBongBro #SickGlassBro #TempleOfTrichomes #BreedersMom #LandraceGenetics #LandraceHybrid #PureHeavyMetalCannabis #PositiveVibeMachine #CloudKings #CloudFactory #TheBruteForceOfElegance #TheHighPriestsOf729 @breal @berner415 @snoopdogg @dezfafara @generalsteele @teksmokeelah @buckshotbdi 👊😎💨💨💨💨💨💨💨💨

A post shared by 🔵CrownedBeastRising🔺 (@classinsession999) on

A Montréal, le mouvement rassembla plusieurs milliers de personnes aux abords du Mont Royal. Aucun incident ne fut signalé malgré les mélanges alcool-cannabis. Aux alentours de 16h les organisateurs ont demandé à chacun de rouler leur propre joint pour les allumer tous ensemble à 16h20. Un aqua géant en plein air.

Les seuls débordements à noter ont été de légers affrontements entre des activistes pro-légalisation et les forces de l’ordre devant le parlement à Ottawa.

Dans le même temps le gouvernement canadien proposait son plan de légalisation du « pot » pour le printemps 2017.

Perte de sens une fois légal ?

Pour rappel, ce mouvement débute en 1971, une époque où le tout répressif est d’usage. Les rassemblements qui suivront, de plus en plus massifs, contestaient cette répression et demandaient la libéralisation de la drogue ainsi qu’un détachement par rapport à l’establishment. Ces manifestations réunissaient autrefois quelques centaines de smokers, et se transforment désormais en un gigantesque événement de type festival.

On relate des centaines d’événements payants au Colorado autour de la weed. Des bus fumeurs sont spécialement affrétés, desservent les dispensaires partenaires. Ces mêmes dispensaires se battent à coup de soldes fumantes. Des concerts géants s’organisent autour du Red Rock, avec notamment des rappeurs comme Joey Badass, Collie buddz ou encore Method Man.

L’assemblée principale, qui se tenait sur le campus de l’université de Denver, a réuni un peu plus de 10 000 fumeurs. Une seconde assemblée se tenait au Civic center parc dans un nuage de THC.

En Oregon également, la fête perd de son sens et l’aspect marketing prend le dessus : certains dispensaires baissent le prix des beuh de moyenne gamme à 4.20$ le gramme en clin d’œil.

Et les peoples ?

Du coté des stars, on s’enfume joyeusement et on vous le montre sans aucune gêne. Merci Miley Cirus pour tes fans très jeunes, très bon exemple ! Wiz Khalifa a également apporté sa contribution pour fêter comme il se doit le 4/20 .

View this post on Instagram

Happy 4/20.

A post shared by Wiz Khalifa (@wizkhalifa) on

Theo Caillart

Suivez-nous sur Facebook !

Catégories liées : Evénéments

Articles liés

Derniers articles

Le London Cannabis Film Festival ouvre ses portes le 28 juillet
Le London Cannabis Film Festival ouvre ses portes le 28 juillet
Canada un nouveau dispositif pour contrôler le taux de THC dans la salive va être mis en place
Canada : nouveau dispositif pour contrôler le taux de THC au volant
Cannabis médical et VIH
Comment le cannabis apaise les symptômes du VIH
Canada une deuxième licence de microculture de cannabis attribuée en Ontario
Canada : une deuxième licence de microculture de cannabis attribuée en Ontario
Etude certaines variétés de cannabis peuvent tuer les cellules cancéreuses
Etude : des concentrés de cannabis peuvent tuer les cellules cancéreuses
Cannabis médical en Allemagne
Allemagne : forte augmentation de l’import de cannabis médical en 2019

Laisser un commentaire