Suivez-nous

Amazon fait officiellement du lobbying sur le cannabis

Publié

le

Amazon fait du lobbying pour le cannabis

Amazon, qui a annoncé publiquement son soutien à la légalisation du cannabis au niveau fédéral le mois dernier pour la première fois, a dépensé 5 millions de dollars au deuxième trimestre 2021 pour faire du lobbying, notamment sur cette question. L’entreprise n’avait jamais fait de lobbying sur la légalisation du cannabis auparavant.

PUBLICITE

Aux Etats-Unis, le lobbying en faveur du cannabis et au niveau fédéral a commencé à s’accélérer en 2019, lorsque les Démocrates ont pris le contrôle de la Chambre. Au moins 22 intérêts liés au cannabis se sont nouvellement enregistrés pour faire du lobbying au cours du premier semestre 2021, soit le double du nombre de ceux qui se sont enregistrés pour faire du lobbying pendant toute l’année 2020.

Parmi les entreprises officiellement enregistrées pour faire pression sur le sujet, on retrouve certaines des plus grosses compagnies de cannabis du monde, comme Canopy Growth ou Curaleaf, d’autres qui ont déjà un pied dans le cannabis sans que ce soit leur activité principale, comme Altria, mais aussi des entreprises extérieures au business et qui se verrait bien prendre une part de ce marché, comme Paypal.

Amazon, elle, a récemment annoncé qu’elle cesserait de soumettre ses employés à des tests de dépistage de cannabis, à moins qu’ils n’occupent des postes relevant du ministère des Transports, et que son « équipe de politique publique soutiendra activement le Marijuana Opportunity Reinvestment and Expungement Act of 2021 (MORE Act), une législation fédérale qui légaliserait le cannabis au niveau fédéral, effacerait les casiers judiciaires et investirait dans les communautés touchées ».

La loi MORE a été réintroduite au Congrès en mai alors que la Chambre a adopté la version précédente de la loi fin 2020.

PUBLICITE

Les défenseurs de la réforme du cannabis ont largement déplacé leur énergie vers le Cannabis Administration and Opportunity Act (CAOA), annoncé ce mois-ci par le chef de la majorité du Sénat Chuck Schumer et les sénateurs Cory Booker et Ron Wyden. Si le MORE Act et la CAOA mettent tous deux fin à la criminalisation fédérale du cannabis en le retirant de la loi fédérale sur les substances contrôlées, MORE ne propose pas grand-chose d’autre en matière de réglementation.

A l’inverse, la CAOA est la proposition de réforme du cannabis la plus complète à ce jour au Congrès. Les sénateurs ont également adopté une approche sans précédent en publiant un projet de discussion de leur projet de loi, qui fournit des détails réglementaires spécifiques, avant de rédiger la législation finale.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !