Allemagne : un Parti du Chanvre lancé en septembre

parti du chanvre

Le Parti du Chanvre, alias « les véritables sociaux-démocrates », sera officiellement formé le 15 septembre prochain à Lippstadt (Rhénanie-du-Nord-Westphalie). Le programme du parti est déjà en ligne et, outre la légalisation du cannabis, le parti se veut la nouvelle alternative pour les électeurs de gauche.

PUBLICITE

Un parti centré autour du cannabis…

Concernant le cannabis, le parti prône une décriminalisation complète et une régulation d’État à l’image de l’alcool. Il exige également une décriminalisation rétroactive qui effacerait les casiers judiciaires liés aux infractions relatives au cannabis.

Selon le programme, chaque adulte sera autorisé à acheter du cannabis et à le cultiver pour son propre usage mais il est encouragé de le faire à travers des coopératives du cannabis qui favoriseraient l’échange de connaissances. Les sociétés pharmaceutiques et les pharmacies seraient également autorisées à utiliser le cannabis des coopératives à des fins médicales. En outre, la recherche autour du cannabis médical est considérée comme une priorité.

Le parti prône aussi les bienfaits du chanvre dans de multiples domaines comme alternative durable à notre mode de consommation : « Le chanvre devrait faire partie intégrante de notre mode de vie dans l’agriculture, la nutrition, la pharmacie, la santé, l’industrie et le textile, ce qui nous rendrait en grande partie indépendant des ressources fossiles. »

…mais pas que

Il refuse cependant d’être pris pour un parti mono thématique. Sur le site web on peut lire :  « Notre concept est plus réfléchi économiquement que les concepts de tout autre parti. Nous formons le capitalisme, utilisons son moteur et le subordonnons aux intérêts de tous. Nous sommes le seul parti capable de résoudre les méga-problèmes que les autres partis gèrent seulement : pauvreté, salaires bas, retraites faibles, chômage, soumission de la vie aux besoins de l’économie, dette publique, spéculation financière, spéculation immobilière …  »

En effet, le programme ne se contente pas de faire l’apologie du chanvre mais répond également aux questions sociétales dans une perspective de justice sociale avec la mise en place d’un revenu minimum inconditionnel à 2 000 euros et la suppression des taxes pour les capitaux de moins de 30 millions d’euros. Il se veut également politiquement révolutionnaire avec des parlements civils temporaires, des députés choisis au hasard et des chanceliers sans partis directement élus par le peuple.

Le Parti se voit comme une alternative aux partis traditionnels et veut combler le « vide de la gauche » dont les électeurs désabusés se sont tournés vers l’AFD d’extrême-droite. Il se présente comme un parti citoyen n’imposant aucune condition d’appartenance et proposant une adhésion gratuite. Le parti se finance grâce à des dons. Un parti similaire existe déjà en Autriche.

Articles liés

Derniers articles

Tony Hawk se lance dans le cannabis avec sa marque de skate Birdhouse
Dépénalisation du cannabis en Alabama
Alabama : la dépénalisation du cannabis passera devant le Sénat
Cannabiz, la nouvelle série de Viceland
Exercice physique et cannabis
Etude : le cannabis augmente l’envie de faire du sport
Logo Canopy Growth
Canopy en passe d’acheter Acreage et de créer un géant nord-américain du cannabis
Huile de Cannabis en Géorgie
La Géorgie élargit son programme de cannabis médical
Suivez-nous sur Telegram

Laisser un commentaire