Suivez-nous

L’Allemagne demande des explications à Sensi Seeds

Publié

le

Sensi Seeds et l'Allemagne

Dans un courrier envoyé à Sensi Seeds, le procureur de Dortmund demande des éclaircissements à la société néerlandaise quant à la saisie de très nombreuses graines de cannabis envoyées en Allemagne et interceptées par les autorités douanières allemandes.

PUBLICITE

Sensi Seeds arrête les envois en Allemagne

La célèbre banque de graines néerlandaise, basée à Amsterdam, a effectivement fermé brutalement et indéfiniment sa boutique en ligne aux clients allemands. En cause, la récente saisie de plusieurs commandes contenant des graines qui avaient été expédiées par l’entreprise, totalisant plus de 147 000 graines.

Il s’agit de la deuxième interruption significative sur le marché européen après que, fin 2020, la banque de semences Dinafem, autre grande entreprise du marché des semences, a été contrainte de suspendre ses services.

Les douanes de la ville de Cologne ont signalé début mars qu’elles avaient déjà intercepté plus de 70 000 graines de cannabis en provenance des Pays-Bas. Les graines, envoyées par courrier, étaient destinées à plus de 5 800 commandes privées dans toute l’Allemagne. Selon Jens Ahland, porte-parole du principal bureau des douanes de Cologne, « une superficie d’une dizaine de terrains de football de Bundesliga aurait pu être cultivée avec cette quantité de graines. En supposant un rendement moyen de 100 grammes par plante de cannabis, le montant total aurait été d’un peu moins de sept tonnes avec une valeur marchande de près de 70 millions d’euros ».

Une grande partie des envois interceptés aurait été envoyée par le siège de Sensi Seeds selon Cannareporter, raison pour laquelle le procureur de la République de Dortmund a envoyé à la société néerlandaise une lettre l’informant que Sensi Seeds est accusée d’avoir fait le commerce de graines de cannabis à des particuliers. Ces individus, qui auraient acquis les semences, sont également accusés d’importation illégale en Allemagne.

PUBLICITE

Sensi Seeds à Dortmund

Le document transmis par le parquet accuse l’entreprise d’avoir négocié commercialement avec plusieurs clients particuliers, alléguant que l’entreprise a obtenu ses revenus grâce à la vente de graines de cannabis, une activité qui nécessite une autorisation officielle. Vendre des graines sans autorisation est considéré comme un crime sur le sol allemand. Sensi Seeds a désormais la possibilité de présenter sa défense par écrit et de rendre des comptes, ainsi que de clarifier sa situation économique.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Newsweed sur Facebook

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !