L’Afrique du Sud régule le commerce de CBD

afrique du sud CBD

Comme pour la France et l’essentiel des pays européens, en Afrique du Sud, des produits CBD sont disponibles en magasin ou sur Internet sans que cette vente soit tout à fait légale ni illégale. Simplement, aucune loi ne l’interdit ni ne l’autorise. Le gouvernement sud-africain a décidé de formellement autoriser et réguler la vente du CBD.

PUBLICITE

Une industrie régulée mais incomplète

C’est le ministre de la Santé, Aaron Motsoaledi, sous les recommandations des autorités sanitaires (Sahpra), qui est à l’origine de cette initiative. Il a amendé la loi sur les Médicaments et les Substances médicinales pour en extraire les préparations en deçà d’un certain seuil de CBD et pour une utilisation non-médicale (bien-être). Pour ce qui est des produits de cannabis à usage médical, qu’ils soient au CBD ou au THC, ils continuent de nécessiter une prescription. Le CBD a également été déclassé de la liste des substances à risques.

Plusieurs détails ont surpris dans cet amendement. D’abord, il n’est valide que pour 12 mois. Ensuite, il autorise les préparations contenant « une dose quotidienne maximale de 20 milligrammes de CBD ». Nathan Emery, COO de Precision Cannabis Therapeutics Zimbabwe, explique à Marijuana Business Daily qu’il ne comprend pas vraiment le sens de cette limite ni comment le gouvernement se propose de la faire respecter : “Il n’existe aucune infrastructure spécifiquement désignée pour gérer le seuil donné par la proclamation du ministre de la santé. Aucun mandat de test. Peut-être que ce sera aux commerçants de le faire mais ce sera complexe aussi pour la police ».

Il n’y a pas qu’au niveau des procédures de test que le bât blesse ; c’est le cas également au niveau de la production. Seules trois entreprises sont actuellement licenciées pour cultiver du cannabis dans le pays dans le cadre du programme de cannabis médical de 2017. En revanche, aucune entreprise n’a demandé ni obtenu le droit de produire des médicaments à base de cannabis, même de simples extractions. Les huiles de cannabis et donc de CBD sont produites artisanalement ou importées et, pour l’instant, aucun commerçant n’a jamais été inquiété pour la vente de CBD. Un status quo est donc probable.

Suivez-nous sur Facebook !

Catégories liées : CBD

Articles liés

Derniers articles

Pourquoi le leader du cannabis israélien Tikun Olam cherche à revendre ses activités
Pourquoi le leader du cannabis israélien Tikun Olam cherche à revendre ses activités
Les ventes de cannabis au Outside Land Festival ont dépassé 1 million de dollars de recette
Les ventes de cannabis au Outside Land Festival ont dépassé les 1 million de $
CBD en Slovaquie
La Slovaquie déclassifie le CBD de la liste des substances psychotropes
Magasin de cannabis en Ontario
L’Ontario : deuxième tirage au sort des licences de vente de cannabis
Aurora Cannabis achète l'entreprise de chanvre Hempco Food and Fibre
Aurora Cannabis achète l’entreprise chanvrière Hempco Food and Fiber
Mike Tyson dit qu'il dépense chaque mois 40 000 dollars de cannabis dans son ranch
Mike Tyson fumerait chaque mois 40 000 dollars de cannabis dans son ranch

Laisser un commentaire