Un somnifère au cannabis en préparation en Israël

Un somnifère au cannabis mis au point en Israël

« Vous prenez une ou deux bouffées, en fonction du dosage, et en dix minutes vous somnolerez assez pour dormir ».

Telle est la déclaration de Bill Levine, Directeur exécutif de CannRx Technologies. Cette filiale américaine du géant israëlien Izun Pharmaceuticals a profité de la CannaTech de Tel Aviv pour présenter un nouveau traitement contre l’insomnie.

Pour développer ce produit, CannRX s’est allié avec une autre entreprise israélienne, iCan.  Le produit baptisé « ican.sleep » est composé d’un dosage précis en cannabinoïdes à  consommer sous forme vaporisée. Ce médicament thérapeutique influerait également sur la durée du sommeil de l’utilisateur.

Premiers sur ce segment de marché

Ce médicament subira des essais cliniques cette année. D’après Bill Levine  » Selon plusieurs études, 20% de la population occidentale souffrirait d’insomnie ou de troubles du sommeil, c’est un problème médical sérieux ». Jeffrey Friedland, membre du CA et businessman depuis 1979 sent la bonne affaire  » Nous ne sommes pas qu’une entreprise de recherche et développement, nous souhaitons faire des profits à court terme sur le marché américain du cannabis médical, ican.sleep sera notre premier produit ».

D’après Prnewswire, la thérapie à long terme de l’insomnie constituerait une tranche de marché encore peu abordée. Les traitements européens et américains se concentreraient uniquement sur un usage à court terme des somnifères.

« En tant qu’insomniaque, je suis fier de participer à la nouvelle génération des produits du cannabis. Les traitements au cannabis dosé sont une réalité. » déclare  Saul Kaye, fondateur et PDG de iCAN. Il dresse un bilan de la situation en Israël: « Nous faisons plus de recherches en Israël que n’importe où ailleurs. Nous avons mieux lutté contre les préjugés liés au cannabis que dans d’autres pays, et nous avons une vision sur la médicalisation du cannabis plutôt que vers sa légalisation ».

« Aux Etats Unis, on utilise du cannabis récréatif à des fins médicales »

« Vous pouvez faire de la science en Israël, et c’est accepté par la FDA. C’est ainsi que les croisements de pollinisation auront lieu. Des vraies entreprises avec une vraie technologie, une vraie science et de vraies données. Ce sont les éléments qui permettront à cette industrie d’aller de l’avant ». déclare Saul Kaye

Il tacle au passage les Américains et leurs programmes médicaux du cannabis:  » Il n’y a pas réellement de cannabis médical aux Etats-Unis. Il y a du cannabis récréatif utilisé a des fins médicales ». Un centre de recherche à ciel ouvert qui fait bisquer les Américains présents sur le salon Cannatech  » Il y a un environnement fantastique ici et je crois qu’Israël, même si c’est un petit pays, a pris une place spécifique sur le marché en étant l’épicentre de la recherche de qualité. »

Ce traitement sonnerait-il le glas du Bedodo pour ceux qui ne parviennent pas à s’endormir le soir ?

Vous avez aimé cet article ? Suivez-nous sur Facebook !