Suisse : les pharmaciens zurichois souhaitent légaliser et vendre du cannabis

suisse

La Suisse est connue pour son avant-gardisme en termes de politiques sanitaires. Outre l’autorisation du suicide assisté, elle a notamment instauré dans les années 90 une politique inédite en matière de lutte antidrogue basée sur la réduction des risques et la prévention. Pourtant, concernant le cannabis, la Suisse hésite toujours entre dépénalisation et régulation du marché. Certains experts considèrent que le pays aurait dû légaliser depuis un moment déjà. Récemment, ce sont les pharmaciens de Zurich qui ont appelé de leurs vœux la légalisation du cannabis et proposé de prendre en charge sa dsitribution.

Du cannabis vendu en pharmacie

L’Association des Pharmaciens de Zurich, qui compte environ 110 pharmacies (presque 10%), a publié un position paper qui défend la légalisation du cannabis. Parmi les arguments avancés, on trouve : l’élimination du marché noir, dont la répression actuelle coûte environ 883 millions d’euros au pays et la capacité de fournir des produits vérifiés et sûrs. La présidente de l’Association des Pharmaciens de Zurich, Valeria Dora, a pointé du doigt le fait que la consommation de cannabis augmentait parmi les résidents suisses et que, par conséquent, la légalisation s’imposait. Entre 2.38 % et 5.94 % de la population suisse fume régulièrement et 40% des hommes et 33% des femmes ont déjà essayé au moins une fois dans leur vie.

L’association propose de légaliser le cannabis médical et récréatif mais déconseille un modèle commercial à l’américaine ou dans le style des coffee shops. L’idéal selon Valeria Dora serait de limiter le marketing du cannabis : “Nous ne devons en aucun cas banaliser ou propager la consommation ». Elle recommande donc que le cannabis soit classé comme un produit médicinal et ses ventes contrôlées. Le cannabis médical et récréatif serait vendu en pharmacie accompagné de conseils sanitaires et d’affiches de prévention.

L’association a demandé l’avis de pharmaciens extérieurs et, selon elle, une majorité d’entre eux sont prêts à vendre du cannabis dans leur établissement. Ce modèle de régulation est également soutenu par Michael Herzig, ancien membre de la commission nationale des drogues et professeur à l’université de Zurich. En revanche, Pharma-Suisse, l’organisation nationale des pharmacies suisses, a déclaré qu’elle n’était « pas convaincue » que les pharmacies soient l’endroit le plus adapté pour les ventes de cannabis en tout genre. Elle soutient en revanche l’idée de la légalisation.

Selon l’avis de Rudolf Brenneisen, président du Swiss Working Group on Cannabinoids in Medicine (SACM) et éditeur du Journal Medical Cannabis and Cannabinoids, les deux usages devraient faire l’objet de modèle de commercialisation différent. Concernant le cannabis récréatif, il recommande le modèle des clubs. Quant au cannabis médical, selon lui il devrait être « délivré en pharmacie par des gens compétents » comme sur le modèle allemand. « Je suis sûr que ce sera le cas en Suisse également d’ici trois ans » ajoute-t-il.

La situation actuelle du cannabis en Suisse

La Suisse a mis en place des programmes pilotes pour l’accès et le remboursement du cannabis médical pour les patients atteints de cancer, de sclérose en plaques et autres maladies sévères. En 2016, 2 000 patients y avaient accès. Deux ans plus tard, ce chiffre a dépassé les 5 000 mais reste limité comparé au nombre de personnes qui se soignent au cannabis selon le Federal Office of Public Health. Ils sont entre 66,000 et 111,000, mais seulement quelques uns ont un permis car celui-ci s’obtient difficilement et au cas-par-cas.

Dans le sillage du sommet de Davos où les élites politiques et financières du monde entier se sont retrouvées en compagnie des leaders de l’industrie cannabique, un consensus sur la légalisation du cannabis prend forme en Suisse. Le Ministère de la Santé a confirmé qu’il était favorable à sa régulation et qu’il pensait qu’une discussion à ce sujet était « urgente ». Le ministère de l’Intérieur doit proposer une nouvelle législation avant cet été. Malgré une forme de dépénalisation en 2013, le cannabis récréatif reste illégal et les tentatives de mettre en place des projets pilotes de légalisation dans certaines régions ont pour l’instant échouées en dépit du soutien des autorités.

Catégories liées : Cannabis en Europe

Articles liés

Derniers articles

ladies of paradise
Ladies of Paradise : un savant mélange de mode, de féminisme et de cannabis
OECCC
Espagne : l’OECCC dénonce un processus d’attribution de licences de culture de cannabis complètement opaque
parlement européen
Le Parlement européen approuve la résolution sur l’usage médical du cannabis
Sébastien et Jagger Cotte
Sébastien Cotte se bat pour légaliser le cannabis médical pour son fils, Jagger, 8 ans
Quand le cannabis devient un produit de luxe
cannabis et musique
Le cannabis améliore-t-il l’expérience musicale ?
Suivez-nous sur Telegram

Laisser un commentaire