Suivez-nous

Cannabis en Jamaïque

Sécheresse, pandémie, mauvaise régulation : pénurie de cannabis en Jamaïque

Cannabis en Jamaïque

De fortes pluies suivies d’une sécheresse prolongée, une augmentation de la consommation locale et une baisse du nombre de cultivateurs de cannabis ont provoqué une pénurie de cannabis en Jamaïque.

PUBLICITE

« C’est un embarras culturel », a déclaré Triston Thompson, qui travaille pour une société de conseil pour l’industrie naissante du cannabis. « L’année dernière a été la pire année. Nous n’avons jamais eu autant de pertes. »

De fortes pluies pendant la saison des ouragans de l’année dernière ont frappé les champs de cannabis qui ont ensuite été brûlés par la sécheresse qui a suivi, causant des dizaines de milliers de dollars de pertes, selon des agriculteurs locaux. Les infrastructures manquantes comme les routes et des accès à l’eau, ainsi que les restrictions de déplacement imposées face au COVID-19 ont également aggravé les problèmes.

La pandémie et un assouplissement des lois jamaïcaines sur le cannabis ont conduit à une augmentation de la consommation locale qui n’a pas été suivie d’une augmentation de l’offre. Les récentes ouvertures de l’île au marché médical ont par ailleurs poussé des petites agriculteurs traditionnels à arrêter de faire pousser du cannabis, ne pouvant financièrement se permettre de répondre aux exigences du marché légal.

La Cannabis Licensing Authority (CLA), l’autorité jamaïcaine des licences de cannabis, a autorisé 29 cultivateurs et délivré 73 licences pour le transport, la vente au détail, la transformation et d’autres activités. Elle réfute le fait qu’il y ait pénurie sur le marché légal du cannabis. Mais les témoignages locaux jugent que le cannabis légal est hors de portée de beaucoup de consommateurs, son prix étant 5 à 10 fois plus cher que le cannabis traditionnel.

PUBLICITE

La Jamaïque a dépénalisé la possession de cannabis pour de petites quantités (56 grammes) et pour un usage personnel en 2015. Le cannabis médical y est vendu dans des herb houses, l’équivalent des dispensaires américains, depuis 2018.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !