Le Royaume-Uni va lancer son premier établissement de recherche sur le cannabis

Le Royaume-Uni va obtenir son premier établissement de recherche de cannabis

L’entreprise spécialisée en biotechnologie basée à Londres MediPen lancera cet été son propre établissement de recherche sur le cannabis qui sera disponible au public. L’entreprise souhaite davantage étudier les avantages médicinaux du cannabis et développer les innovations qui tournent autour du cannabis thérapeutique. Ils sont actuellement entrain de parachever les modalités pour obtenir une autorisation de la part du Home Office anglais, dans le but de travailler sur les différents composés présents dans la plante et l’étudier avec le plus de détails possible.

L’été dernier, les dispositifs de l’entreprise ont été testés par une unité de la National Health Service, une étape qui a permis de contribuer à un examen approfondi des bienfaits du cannabis médical.

MediPen est une entreprise britannique qui a obtenu un succès grandissant en vendant des vaporisateurs riche en cannabidiol (CBD). Ces vaporisateurs ne contiennent donc aucune substance psychoactive ; une aubaine pour ses utilisateurs qui en sont très satisfait et qui certifient les bienfaits médicaux apportés par le cannabis thérapeutique.

Ces recherches incluent également le tetrahydrocannabinol (THC) qui sera grandement étudié dans les laboratoires. Les chercheurs de l’entreprises souhaitent réduire les effets négatifs des patients atteints du cancer, notamment dans les traitements de chimiothérapie qui causent vomissements et nausées. Les chercheurs souhaitent également supprimer la métastase pour empêcher les celles cancéreuses de se développer davantage.

« Il y a un nombre significatif de données scientifiques qui expliquent les effets puissants des cannabinoides dans les systèmes de culture cellulaires. Toutefois, on espère être parmi les premiers chercheurs dans le monde à commencer des effets cliniques sur les être humains » explique un chercheurs de l’entreprise, pour le quotidien britannique The Independant.

GW Pharmaceuticals est un autre laboratoire pharmaceutique britannique qui a été fondé en 1998. Ils développent également des médecines basées sur les cannabinoïdes. MediPen cependant permettra d’autoriser ses bâtiments au public, notamment à d’autres fondateurs d’innovations liés au cannabis. L’entreprise encourage d’autres centres de recherches à profiter de leur nouveau bâtiment, dans le contexte de ce réseau de recherche et développement pour le cannabis médical.

 

Mehdi Bautier

Vous avez aimé cet article ? Suivez-nous sur Facebook !