Nouvelle Zélande : Le gouvernement annonce l’accès au cannabis médical

Le gouvernement néo-zélandais a décidé de retirer les restrictions sur le cannabis utilisé à des fins médicinales. Les citoyens pourront désormais se procurer des extraits de cannabis via une ordonnance du médecin.

Cette décision arrive après que Rose Renton, mère de famille qui a perdu son fils Alex en 2015, décédé d’un état de mal épileptique, se soit battue sans relâche pour autoriser la prescription de cannabis médical. Alex Renton était le premier patient néo-zélandais à bénéficier de cannabis thérapeutique pour traiter sa maladie.

Le ministre adjoint de la Santé, Pierre Dunne a déclaré la semaine dernière que le Ministère de la Santé n’aura plus besoin d’approuver l’utilisation du cannabidiol (CBD) pour traiter des cas individuels. Il a également tenu à rappeller les propriétés thérapeutiques du cannabidol qui ne sera plus une drogue contrôlée : « Le Cabinet a désormais accepté ma recommandation de faire ce changement. Par conséquent, je prends maintenant des mesures pour supprimer ces restrictions »

Ainsi, des extraits de cannabis thérapeutique seront disponibles pour tous les patients de Nouvelle-Zélande via une prescription médicale. Cette décision sera effective d’ici deux mois lorsque le ministre adjoint aura signé la nouvelle réglementation.

Rose Renton explique que si son fils avait reçu du cannabidiol en premier lieu durant son traitement, il serait toujours en vie à l’heure actuelle. Elle prévoyait de continuer à faire campagne jusqu’à ce qu’elle obtienne gain de cause et que le cannabis médicinal soit disponible partout dans le pays.

Le ministre adjoint a également précisé que leurs voisins australiens avaient déjà entrepris des mesures similaires.

Mehdi Bautier

 

Cannabis en Nouvelle-Zélande

Abonnez-vous à Newsweed sur Facebook

Laisser un commentaire