Suivez-nous

Retour d’un projet de légalisation du cannabis au Delaware

Publié

le

Légalisation du cannabis au Delaware

La légalisation du cannabis est de retour au Delaware. L’auteur d’un projet de réforme qui a été rejeté par la Chambre des représentants de l’Etat le mois dernier a présenté deux nouvelles mesures complémentaires pour mettre en œuvre ce changement de politique. Cette nouvelle initiative semble avoir au moins le soutien provisoire du président de la Chambre des représentants, qui est par ailleurs opposé à la légalisation.

PUBLICITE

La première tentative du député Ed Osienski de faire passer une mesure visant à taxer et à réglementer le cannabis pour un usage adulte a été un échec. Rejetée par la Chambre, bien qu’elle ait reçu une majorité de votes, il lui a manqué deux voix pour y parvenir.

Aujourd’hui, le législateur est de retour avec une approche différente. Il a déposé deux projets de loi à la fin du mois dernier : l’un d’entre eux légaliserait simplement la possession et le partage d’un maximum d’une once de cannabis (28 grammes environ) pour les adultes de 21 ans et plus, et l’autre créerait des réglementations spécifiques pour le commerce du cannabis qui ressemblent largement au projet de loi précédent, rejeté par la Chambre.

Le raisonnement d’Osienski derrière cette double approche est stratégique. Puisque le premier projet de loi supprimerait simplement les sanctions pénales relatives à certaines activités liées à la marijuana, il ne nécessiterait qu’une majorité simple pour être adopté. Et il a déjà obtenu ces votes sur le précédent projet de légalisation.

Si la Chambre approuve ce projet de loi, cela « mettrait une pression supplémentaire sur certains collègues pour qu’ils disent : « OK, c’est légalisé. Pour bien faire les choses, nous devons créer une industrie qui fournira ces services maintenant », a déclaré le législateur à la radio publique du Delaware.

PUBLICITE

Cette pression supplémentaire pourrait même convaincre le président de la Chambre des représentants, Pete Schwartzkopf, qui était le seul démocrate de la Chambre à avoir voté contre le projet de loi de légalisation précédent.

Dans une interview radio par WHYY, le président de la Chambre a déclaré qu’il avait toujours l’intention de voter « non » à la proposition de légalisation simple, mais qu’il pourrait bien voter « oui » à la législation distincte sur la légalisation si le premier projet de loi était adopté en premier malgré ses objections.

« Si vous allez me dire que le cannabis est légal et que vous revenez plus tard à un autre moment vers moi en disant : « Eh bien, c’est légal – allez-vous le taxer ? ». Mon vote sera probablement positif », a-t-il déclaré.

« Je ne vote pas pour le cannabis. Je vote simplement pour taxer le cannabis que tout le monde a rendu légal », a déclaré M. Schwartzkopf, ajoutant qu’il croit depuis longtemps que la légalisation est inévitable et que s’il ne va pas « l’aider » à avancer, il ne va pas « l’arrêter ».

PUBLICITE

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Green Friday
Silent Seeds

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Si vous êtes au Royaume-Uni et avez besoin d’étonnantes Cali Weed Strain Seeds, Barney’s Farm a la meilleure sélection.


Découvrez les fleurs de CBD avec Le Chanvrier Français

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !