Suivez-nous

Cannabis aux Pays-Bas

Face au succès du cannabis médical, le gouvernement hollandais veut autoriser un second producteur

hollande cannabis

L’augmentation rapide de la demande en cannabis médical aux Pays-Bas et plus généralement en Europe a conduit le gouvernement hollandais à mettre en jeu une seconde licence de production de cannabis médical. Elle va lancer un appel d’offre, à l’échelle de l’Europe, dans les jours à venir.

PUBLICITE

Une demande de plus en plus importante à satisfaire

La première licence de production avait été accordée, il y a 16 ans de cela, en 2003, à Bedrocan International, une entreprise hollandaise installée à Emmeloord dans le Nord du pays. Bedrocan produit cinq types de fleurs de cannabis avec différents ratios de CBD et de THC. On retrouve ses produits un peu partout en Europe dans les pays qui ont légalisé le cannabis médical.

Face à l’explosion de la demande domestique et internationale, les capacités de production de l’entreprise commencent à être limitées. Pourtant, elle a quintuplé sa capacité de production au cours des cinq dernières années. Il semble que ce ne soit plus suffisant. Après 16 années de monopole, Bedrocan va devoir s’accommoder d’un rival avec lequel partager son seul client : le gouvernement hollandais.

Une licence lucrative

C’est le Bureau du Cannabis Médical (BCM), une agence du gouvernement hollandais, qui est chargé d’accorder les licences de culture et de manufacture du cannabis médical. Le Bureau supervise également l’installation des sites de culture et s’occupe de distribuer la production. En effet, l’agence rachète l’intégralité du cannabis médical produit pour le livrer ensuite aux hôpitaux et aux pharmacies. Selon un rapport de Prohibition Partners, le marché interne valait 5 millions d’euros en 2018.

La moitié du stock environ est dédié aux exportations. Les Pays-Bas, pionniers en matière de cannabis médical, exportent sur plusieurs marchés européens dont l’Allemagne, l’Italie, la Pologne, le Danemark, la Finlande, l’Autriche, la Macédoine, la Norvège, la Suisse, la Suède, la République Tchèque, la Suède, le Royaume-Uni et Malte. Par conséquent, la licence mise en jeu est particulièrement lucrative. Le BCM doit lancer son appel d’offre très bientôt, il a annoncé « début juin ».

PUBLICITE

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0