Le New Jersey pourrait voter la légalisation du cannabis récréatif le 25 mars

gouverneur murphy new jersey

Au New Jersey, le gouverneur Phil Murphy, le président du Sénat Stephen Sweeney, et le président de l’Assemblée Craig Coughlin, tous trois démocrates, s’étaient prononcés en faveur de la légalisation du cannabis récréatif. Néanmoins, les trois hommes n’étaient pas forcément d’accord sur les modalités de cette légalisation. Ils sont enfin parvenus à un accord sur les détails du texte final qui pourrait être voté le 25. S’il est approuvé, le New Jersey deviendrait le 12e Etat américain à légaliser le cannabis récréatif.

PUBLICITE

Un accord qui n’était pas acquis

Cet accord final est le fruit d’un long débat entre les leaders démocrates au parlement et l’administration du gouverneur sur les modalités de taxation et de régulation du cannabis. Une proposition de loi était à l’étude depuis novembre dernier au parlement mais elle ne prévoyait une taxe que de 12%. Or, le gouverneur avait annoncé qu’il s’opposerait à une taxe inférieure à 25%. Les législateurs et le gouverneur se sont finalement mis d’accord sur une taxe au poids plutôt que sur le prix de vente.

Un autre point de désaccord concernait l’établissement d’une Commission indépendante pour superviser la nouvelle industrie ainsi que l’industrie de cannabis médical existante. Sur ce point, les présidents du Sénat et de l’Assemblée ont du faire un compromis pour gagner le soutien du gouverneur. Ils lui ont donc conféré un pouvoir de nomination sur 3 des 5 membres de cette commission toutefois sujet à l’accord du Sénat.

La légalisation pour fin mars ?

Cet accord tardif laisse peu de temps aux parlementaires pour voter le texte. La proposition de loi doit être approuvée par les deux chambres avant d’arriver sur le bureau du gouverneur. Comme l’indique un journal local : en avril, de nombreux législateurs sont en vacances et le mois de mai est souvent pris par les négociations du budget de l’Etat. Le vote devrait donc idéalement se tenir dans le courant du mois de mars déjà bien entamé. “Le 25 est le jour où nous le ferons » a indiqué Stephen Sweeney.

Si le vote ne se tient pas en mars, il faudra attendre encore de longs mois voire la prochaine session législative de novembre. En revanche, cela laisserait plus de temps aux défenseurs de la proposition pour recueillir le vote des indécis. Selon le journal local, il manquerait encore 6 votes sur les 21 requis dans le Sénat et 3 votes sur les 41 requis dans l’Assemblée pour assurer la légalisation. Le recueil de ces votes devra se faire en deux semaines pour une légalisation fin mars. Affaire à suivre.

Catégories liées : Légalisation du cannabis

Articles liés

Derniers articles

cannadips cannabis à macher
Cannadips : du cannabis à mâcher
ukraine cannabis medical
Ukraine : le Parlement travaille sur une proposition de loi pour légaliser le cannabis médical
conseil constitutionnel cannabis amende
Le Conseil Constitutionnel rejette la demande de censure de l’amende forfaitaire pour le délit d’usage de stupéfiants
budget fédéral cannabis canada
Canada : une nouvelle taxe sur les edibles et les concentrés mais toujours pas de révision des taxes du cannabis médical
onu cnd 62e session cannabis
La 62e session de la Commission des Stupéfiants de l’ONU consacre une nouvelle décennie de répression
finlande cannabis decriminalisation
La Finlande en plein débat sur la décriminalisation du cannabis
Suivez-nous sur Telegram

Laisser un commentaire