Dans le Maine, du cannabis pour traiter l’addiction à la cocaïne et à l’héroïne

Le cannabis comme traitement aux addictions

L’état du Maine pourrait devenir le premier Etat Américain à prescrire de la marijuana médicale pour soigner les cocaïnomanes et héroïnomanes. L’addiction aux drogues dures pourrait ainsi devenir une des raisons pour posséder une ordonnance de cannabis médical.

PUBLICITE

Une trentaine de médecins et de patients encourage les autorités à traiter les toxicomanes avec de l’herbe : l’usage de cannabis comblerait le manque sans causer les dommages collatéraux des antidépresseurs et autres traitements de substitution.

Pour le moment cette demande n’existe que sous forme de pétition. Le département de la santé a six mois pour se prononcer sur le sujet. Dawson Julia, propriétaire d’un dispensaire de beuh médicale et instigateur de la pétition, précise que la marijuana ne combattra pas le désir de drogues mais bien les symptômes du manque : nausée, diarrhée, insomnie et anxiété ou encore trouble musculaire.

Cependant, cette pétition subit une lourde opposition par certains médecins qui soulignent le manque de preuves scientifiques efficaces sur cette thérapie cannabique.

En effet selon Leah Bauer, chef du département psychiatrie à l’hôpital de Brunswick, la pétition encourage les toxicomanes a utiliser une drogue supplémentaire pouvant créer un cocktail explosif. Elle s’avance même «  L’utilisation de cannabis pourrait mettre de l’huile sur le feu ». Les personnes utilisant des opioïdes ont une tendance à l’addiction, une nouvelle drogue ne servirait qu’à remplacer voire additionner une addiction à une autre.

Ceci dit, il n’existe pas non plus de contre étude sur l’effet de la marijuana sur des personnes à tendance addictive. Le Dr Dustin Sulak participant à la pétition, le cannabis médical est le traitement idéal : «  dans notre métier, on voit une personne par jour, parfois plus, qui ont remplacé les drogues dure avec du cannabis. Ils disent que leur vie a changé ». Comme le rappeur et ex-cocaïnomane Kid Cudi, ils sont des milliers à s’être sorti de l’addiction par le cannabis. Le Maine fait face à une épidémie d’héroïne près 350 000 personnes soit un habitant sur quatre est concerné, 272 personnes sont décédées d’overdose dans cet Etat en 2015.

En Suisse, c’est l’Etat qui distribue de petites dose de cannabis pour soigner ses citoyens héroïnomanes et au Portugal, le nombre d’overdose a chuté depuis la dépénalisation des drogues en 2001. En France nous avons la preuve de l’effet positif de ce traitement !! sur des souris.

Theo Caillart

Suivez-nous sur Facebook !

Articles liés

Derniers articles

Canada une deuxième licence de microculture de cannabis attribuée en Ontario
Canada : une deuxième licence de microculture de cannabis attribuée en Ontario
Etude certaines variétés de cannabis peuvent tuer les cellules cancéreuses
Etude : des concentrés de cannabis peuvent tuer les cellules cancéreuses
Cannabis médical en Allemagne
Allemagne : forte augmentation de l’import de cannabis médical en 2019
Vacances Weed-Friendly
Les meilleurs lieux de vacances weed-friendly
Nevada pas de cannabis lounges, mais une progression sur le territoire américain
Nevada : pas de cannabis lounges, et une lente progression sur le territoire américain
Le Northern Nights, premier festival où l'on peut consommer du cannabis
Le Northern Nights, premier festival où l’on peut (officiellement) acheter du cannabis

Laisser un commentaire