Le PotCoin, la monnaie virtuelle dédiée au cannabis, sponsorisée par Dennis Rodman en Corée du Nord

Le PotCoin une monnaie dédiée au cannabis sponsorisée par un basketteur américain

Le PotCoin est une devise virtuelle utilisée par les entreprises légales de cannabis, et échangée sur la toile d’une personne à une autre. Les PotCoins sont conservés dans un porte-monnaie virtuel qui peut être disponible sur un ordinateur, une tablette ou un smartphone. Envoyer des PotCoins est aussi simple qu’envoyer un e-mail. Avec cette monnaie, on peut acheter tout et n’importe quoi et n’importe qui peut les utiliser de manière anonyme, à la manière du Bitcoin.

On peut utiliser des PotCoins dans n’importe quel pays dans le monde. Le compte ne peut pas être bloqué car il n’y aucune condition préalable ni aucune limite arbitraire. Les PotCoins sont protégés par des milliers d’ordinateurs qui utilisent un encodage ultramoderne.

Ils ont vu le jour en 2014 grâce au canadien Joel Yeffe, qui a voulu inventer une monnaie virtuelle pour aider les dispensaires de cannabis dans l’Etat du Colorado. Ces derniers ne peuvent ouvrir de compte bancaire en raison de l’illégalité de leur business au niveau fédéral. Mais jusqu’à cette semaine, les PotCoins ne valaient pas grand chose.

Dennis Rodman sponsorise le PotCoin lors d’une visite en Corée du Nord

En une journée, la valeur du PotCoin en dollars a doublé. La raison ? PotCoin a sponsorisé le voyage de Dennis Rodman, l’ancien basketteur des Chicago Bulls, en Corée du Nord. Dans ce contexte, Rodman espère effectuer « quelque chose d’assez positif » pour adoucir la tension grandissante qui subsiste entre la Pyongyang, la capitale nord-coréenne et Washington. ll s’est déjà rendu dans le pays 4 fois et est connu pour être un confident du chef de la Corée du Nord, Kim Jong Un.

Portant des lunettes de soleil et un T-shirt noir PotCoin, Rodman a traversé les douanes à l’aéroport de Pékin, d’où il devait voler pour Pyongyang.

Les Américains sont considérés comme des ennemis en Corée du Nord, puisque les deux pays n’ont jamais signé un traité de paix pour mettre officiellement fin à la guerre de Corée en 1953. Par ailleurs, 3 américains sont retenus en otage en Corée du Nord sous le régime autoritaire de Kim Jong Un. Thomas Shannon, le sous-secrétaire d’État a déclaré pour Reuters : « Nous souhaitons bonne chance à Rodman. Mais nous avons publié une alerte et nous déconseillons aux Américains de se rendre en Corée du Nord pour des raisons de sécurité » 

PotCoin a fait valoir sa campagne publicitaire. Pari gagné ! Dès les premières images de Rodman et son t-shirt PotCoin publiées sur les réseaux sociaux, la monnaie virtuelle a pris énormément de valeur.  Elle bat désormais des records, stimulée par les négociateurs qui fourmillent autour des monnaie virtuelle en plein essor.

A son retour, le basketteur américain a twitté avec deux billets d’avion « Air Koryo » et un t shirt « PotCoin » pour remercier l’entreprise d’avoir sponsorisé sa mission.

Avant le parrainage du voyage de Dennis Rodman, un Potcoin valait 10 centimes de dollars américains. Suite à son passage, la monnaie virtuelle a augmenté de 50% et vaut ainsi 15 centimes. La valeur du PotCoin est susceptible de continuer à grimper dans les prochains jours.

On connaît mal le statut du cannabis en Corée du Nord, certains voyageurs rapportant avoir pu en acheter sur des marchés, d’autres experts affirmant qu’il est classé comme stupéfiants, et contrôlé et considéré comme la cocaïne ou encore l’héroïne.

Mehdi Bautier

Abonnez-vous à Newsweed sur Facebook

Laisser un commentaire