Jeremy Corbyn : « je suis pour la légalisation du cannabis à usage médical »

Jérémy Corbyn pour la légalisation du cannabis au Royaume-Uni

Jeremy Corbyn, actuel leader du parti Travailliste anglais, a annoncé lors d’un débat sur la future élection interne du parti qu’il dépénaliserait l’usage de cannabis à des fins médicales, mais qu’il ne soutient pas la légalisation des drogues récréatives.

Son constat est simple. L’Europe et l’Amérique sont aujourd’hui de grandes consommatrices de drogues et alimentent un commerce narcotique « profondément malsain » selon ses mots.

Alors qu’il avait la parole lors d’un débat du parti Travailliste à Glasgow, il a confié être pour la dépénalisation des usages thérapeutiques du cannabis.

« J’aimerais également que nous regardions à comment soutenir les personnes qui veulent sortir du commerce de la drogue dans d’autres parties du monde car les horreurs de la guerre contre la drogue ont fait de nombreuses victimes, notamment en Amérique Centrale ».

Il a dit qu’il devait y avoir « une approche intelligente à ce sujet ».

Le leader travailliste a continué en disant qu’il ne prenait aucune drogue (pas même un peu d’alcool ???), et qu’il voulait que les gens soit « éduqués à s’en tenir éloignés ».

Son opposant direct à la direction du parti, Owen Smith, ne s’est jamais exprimé sur le sujet de la légalisation des drogues récréatives. Pendant le même événement, il a cependant confié qu’il pensait « avoir vu dans sa circonscription beaucoup trop de gens qui  ont été durement touchés par l’usage de drogues récréatives ».

Il a ajouté : « Je connais les arguments sur la taxation et la vente sous licence et le retrait des drogues du commerce souterrain, et j’ai beaucoup réfléchi à ces choses. Mais je pense que pour mes enfants et les futures générations, ce n’est pas le bon chemin à suivre ».

CLEAR, une association pro-légalisation anglaise, ne se réjouit pas forcément de ce soutien à la légalisation thérapeutique. Pour elle, Mr Corbyn a certes un rôle important dans son parti mais ne pourra jamais faire la différence à un niveau national. Il vaudrait mieux que les responsables actuels s’expriment à ce sujet, plutôt que l’opposition qui se verra forcément contredire par le parti Démocrate aujourd’hui aux commandes.

Le sujet est donc aussi de l’autre côté de l’Atlantique une question politique plutôt que de santé publique. La différence majeure avec la France est que la majorité de Britanniques sont pour la légalisation et l’introduction d’un marché régulé du cannabis.

Catégories liées : Cannabis au Royaume-Uni - Cannabis médical

Articles liés

Derniers articles

cannabis au volant
Canada : 40% des consommateurs de cannabis avouent avoir conduit sous l’influence du cannabis en 2018
cannabis israel
Israël : premier pas vers la reprise des exportations de cannabis médical
grece
Grèce : octroi des deux premières licences pour la production et la transformation du cannabis médical
les weed les plus fortes
Les variétés de cannabis les plus fortes de 2018
colombie
La Colombie en pleine contradiction entre retour à la prohibition et boom du cannabis médical
la france insoumise
La France Insoumise s’oppose à l’amende forfaitaire et propose de légaliser le cannabis à la place
Suivez-nous sur Telegram

Laisser un commentaire