Suivez-nous
Seedsman

Finlande : Les Verts appellent à la fin de la prohibition du cannabis

Publié

le

Fin de la prohibition du cannabis en Finlande

Dimanche, au deuxième jour d’une conférence virtuelle du parti, les Verts ont approuvé plusieurs initiatives, dont une demandant au gouvernement de déclarer une urgence climatique. Une autre initiative appelle, elle, à la légalisation du cannabis en Finlande. L’initiative a été approuvée à la plus courte majorité possible, 183-181.

PUBLICITE

« Le vote a été serré. Il a été décidé par une marge de seulement deux voix. Cela indique, bien sûr, qu’il existe différentes positions sur cette politique au sein des Verts », a noté Veli Liikanen, le secrétaire du parti.

Avec ce vote, les Verts sont devenus le premier parti au Parlement finlandais à appeler à la légalisation de la marijuana. L’aile jeunesse du parti d’opposition Coalition nationale avait lancé un appel similaire l’année dernière.

Deux ministres de l’intérieur potentiels ont voté « oui »

En 2019, la présidente des Verts et ministre de l’Intérieur Maria Ohisalo a déclaré que la consommation et la possession de petites quantités de drogues illicites ne devraient pas être punies., soutenant ainsi une initiative citoyenne pour dépénaliser le cannabis.

Ohisalo commençant bientôt son congé parental, elle sera remplacée en tant que ministre de l’Intérieur par l’un des trois vice-présidents élus samedi : les députés Hanna Holopainen, Atte Harjanne et Iiris Suomela. Ces deux derniers ont voté en faveur de la légalisation.

PUBLICITE

Selon l’initiative, les condamnations pénales pour consommation de cannabis devraient être supprimées des registres de données personnelles des citoyens.

« Une déclaration importante »

Selon Veri Liikanen, la politique actuelle en matière de drogues, fondée sur des sanctions et des restrictions, n’a pas réussi à réduire les dommages.

« Les Verts se sont attachés à faire passer la politique en matière de drogues de la punition à la réduction des dommages. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Institut finlandais pour la santé et le bien-être (THL) préconisent la même chose depuis des années », a-t-il déclaré.

« Bien sûr, c’est une déclaration importante si l’on considère que c’est l’un des partis au pouvoir en Finlande qui prend une telle position », a déclaré à Yle Pekka Hakkarainen, professeur de recherche au THL.

PUBLICITE

« Sur la base d’un sondage de 2018, 18 % des Finlandais pensaient que le cannabis devrait être légalement disponible. Personnellement, j’ai considéré qu’il était plus important que la criminalisation de l’usage soit abandonnée. Cela ne s’appliquerait pas seulement au cannabis, mais à toutes les substances, et nous pourrions mieux nous attaquer à la consommation problématique », a déclaré Hakkarainen.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !