Suivez-nous

Etudes

Étude : Le cannabis pour traiter les symptômes du trouble obsessionnel compulsif (TOC)

Le cannabis pourrait être utilisé pour traiter les symptômes du trouble obsessionnel Compulsif (TOC)

Des chercheurs ont examiné les symptômes du trouble obsessionnel-compulsif (TOC), et ont découvert des preuves suggérant que le système endocannabinoïde (SCE) pourrait jouer un rôle dans le soulagement de cette condition médicale très handicapante. Le TOC est un état psychologique complexe dans lequel les patients ont des pensées (obsessions) et des comportements (compulsions) incontrôlables et récurrents, ainsi que l’envie de répéter les actions encore et encore. Aux États-Unis, 2% à 3% de la population adulte en est atteinte. Selon une étude publiée en mai 2015 dans les Archives de la maladie de l’enfant, environ 4% des enfants et des adolescents sont atteints de TOC.

PUBLICITE

La condition est difficile à traiter. Selon l’International OCD Foundation, le traitement le plus efficace est la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) associée à des médicaments psychiatriques tels que les antidépresseurs et les médicaments contre l’anxiété. Cependant, selon une publication de la Harvard Medical School datant de mars 2009, seulement 10% environ se remettent complètement du TOC et seulement la moitié s’améliore avec le traitement.

L’étude se nomme « Le système endocannabinoïde: une nouvelle cible thérapeutique pour le trouble obsessionnel-compulsif? ». Le SCE est impliqué dans la régulation de nos neurotransmetteurs, les messagers chimiques qui transmettent des signaux entre nos cellules nerveuses et d’autres cellules du corps, et affecte à peu près toutes nos fonctions physiques et psychologiques. « Nous avons examiné le fonctionnement complexe du SCE et avons trouvé des preuves d’études animales et humaines étayant un lien entre les symptômes du TOC et le SCE» », a déclaré le Dr Reilly Kayser de l’Institut psychiatrique de l’État de New York (NYSPI).

L’étude a été réalisée conjointement par le NYSPI et le Weill Cornell Medical College de New York, qui a conclu que « Certains patients atteints de TOC qui fument du cannabis de manière anecdotique déclarent que cela soulage leurs symptômes et atténue leur anxiété, et plusieurs rapports de cas décrivent des patients dont les symptômes de TOC se sont améliorés ont été traités avec des cannabinoïdes ». Dans une étude pilote analysée par l’équipe, 16 patients atteints de TOC sévère ayant à la fois reçu une thérapie et pris du Nabilone (une forme synthétique de THC agissant sur le SCS du cerveau) ont présenté une réduction des symptômes presque deux fois plus élevée après quatre semaines que leurs homologues traités avec du Nabilone seul, ou ceux qui avait seulement reçu la thérapie cognitive.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0