Etude : la sécheresse augmenterait la quantité de cannabinoïdes dans le cannabis

Etude : la sécheresse augmenterait la quantité de cannabinoïdes dans le cannabis

Face aux multiples découvertes sur les utilisations possibles de la plante de cannabis, des chercheurs ont commencé à explorer les moyens d’optimiser les conditions de croissance du cannabis. Une étude de l’American Society for Horticultural Science a permit à des scientifiques d’émettre l’hypothèse que la sécheresse pourrait permettre aux producteurs d’améliorer la qualité de leurs cultures de cannabis. Bien que l’étude ait été réalisée sur un petit échantillon, les résultats suggèrent que des conditions de sécheresse contrôlées augmenterait la quantité de cannabinoïdes dans la plante.

PUBLICITE

La concentration en cannabinoïdes peut être génétiquement influencée par la sélection phénotypique. Cependant, les méthodes de gestion horticoles telles que la fertilisation, le choix du substrat, la température de l’air, l’intensité et la qualité de l’éclairage, et la photopériode peuvent également affecter la production de cannabinoïdes.

Une sécheresse contrôlée peut stimuler la production d’huile dans les plantes. Lorsqu’elles sont exposées à un arrosage intermittent et à la lumière du soleil, les herbes et les épices cultivées dans des endroits semi-arides ont tendance à être plus aromatiques et à avoir des concentrations en huiles essentielles plus élevées. Pour le cannabis, la sécheresse modérée a provoqué une augmentation de 12% de la concentration de THCA et de 13% de la concentration de CBDA.

Le rendement de certains cannabinoïdes a également été affecté de manière significative. Ce rendement a été calculé en grammes de cannabinoïdes par fleurs, avec les résultats intéressants pour les cultivateurs. L’étude a constaté que le rendement de THC augmentait de 50%,  et celui du CBD de 67%.

Cependant, bien que les plantes cultivées dans des conditions de sécheresse puissent avoir une concentration plus élevée en huile, le rendement total est parfois inférieur, car les conditions réduisent la croissance et la quantité de matériel végétal pouvant être récolté. Une manipulation prudente du niveau et du moment du stress dû à la sécheresse peut aider à minimiser la perte de poids à sec des fleurs de cannabis.

Suivez-nous sur Facebook !

Articles liés

Derniers articles

Etude : les propriétés antibactériennes des feuilles de cannabis pourrait freiner le MRSA
Etude : les propriétés antibactériennes des feuilles de cannabis
Canada : une étude s'intéresse aux méthodes de consommation du cannabis
Canada : l’augmentation de la consommation de cannabis ne concerne que les 65 ans et plus
Californie l'ouverture du premier Cannabis Café est prévue pour septembre 2019
Californie : le premier Cannabis Café ouvrira en septembre 2019
Le cannabis pourrait être utilisé pour traiter les symptômes du trouble obsessionnel Compulsif (TOC)
Étude : Le cannabis pour traiter les symptômes du trouble obsessionnel compulsif (TOC)
Le programme de cannabis médical de l'Illinois devient permanent
Le programme de cannabis médical de l’Illinois devient permanent
Arizona Ice Tea se lance dans le cannabis
AriZona Ice Tea se lance dans le cannabis

Laisser un commentaire