Suivez-nous

Novel Food

Un consortium mené par l’EIHA soumettra 4 applications Novel Food pour du CBD

Application Novel Food pour du CBD

Un consortium mené par l’Association européenne du chanvre industriel (EIHA) va déposer 4 demandes d’applications Novel Food pour du CBD, tout en continuant à contester la nécessité de ces règles pour des extraits naturels et traditionnels de chanvre.

PUBLICITE

Pour ce faire, l’EIHA a créé une société à responsabilité limitée, EIHA Projects GmbH, qui regroupera différents membres pour déposer des demandes d’applications Novel Food conjointes. Elle compte présenter 4 formulations de produits pour couvrir tous les produits liés au CBD possibles, qui seront regroupés en une seule application de Novel Food, réduisant ainsi les coûts pour les producteurs.

L’EIHA estime qu’une entreprise individuelle enregistrant un seul produit conformément aux directives concernant les nouveaux aliments doit payer environ 300 000€. Selon leur taille, les entreprises peuvent rejoindre le consortium pour environ 10 000€ à 50 000€, un tarif qui augmentera avec le temps. Tous les membres de l’EIHA qui travaillent déjà avec la biomasse, les extraits, les huiles, les isolats et les produits finis liés au CBD, sont automatiquement et obligatoirement membres du consortium. Les entreprises qui ne sont pas membres actuellement de l’EIHA doivent d’abord rejoindre l’Association pour rejoindre le consortium.

Le consortium aura besoin d’un financement minimum de 2 millions d’euros, l’analyse en laboratoire requise des études toxicologiques sur le CBD et le THC estimée à elle seule à 1,8 million d’euros. L’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) estime que l’examen d’une demande prend de 18 à 24 mois. La première demande d’applications Novel Food pour du CBD a toutefois été déposée en 2016 et a été validée le 31 mars 2020.

Position de l’EIHA sur les extraits de chanvre

Pour l’EIHA, les feuilles et les fleurs issues de variétés de chanvre industrielles, ainsi que les extraits, issus des technologies d’extraction traditionnelles, ne devraient pas être classés Novel Food .La règle sous-jacente étant que tant qu’un niveau naturel de cannabinoïdes est contenu dans le produit final, le produit n’est pas un aliment nouveau.

PUBLICITE

A l’inverse, les extraits synthétiques devraient être considérés comme Novel Food.

« Selon une enquête que nous avons menée auprès de nos membres, 66% des entreprises de l’UE sont des PME qui ne peuvent probablement pas se permettre leurs propres études de toxicité. Nous créons cette application NF pour protéger le secteur du chanvre industriel de l’Union Européenne. Cela va au-delà d’un simple principe de sécurité » nous confie Lorenza Romanese, directrice générale de l’EIHA.

La position de l’EIHA est partagée par le Syndicat Professionel du Chanvre (SPC). Pour Aurélien Delecroix, son Président, « les isolats et concentrés de cannabinoïdes ont été obtenus et mis que très récemment sur le marché en Europe, à l’inverse de produits bruts (feuilles et fleurs) ou obtenus par des méthodes d’extraction traditionnelles avec des concentrations relativement équivalentes à celles présentes naturellement dans la plante. Cette stratégie nous paraît donc cohérente. »

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !