Suivez-nous

Cannabis médical

Une école américaine autorise le cannabis médical

Du cannabis médical à l'école

Il a fallu peu de temps au gouverneur du New Jersey, Chris Christie, pour décider de signer un projet de loi autorisant l’usage de cannabis médical pour une école du sud de l’Etat, et mettre au point une loi qui permette aux étudiants d’utiliser du cannabis médical sur les terrains de l’école.

PUBLICITE

L’école de Larc School dans le New Jersey, spécialisée pour des élèves ayant des handicaps légers à très lourds, est à l’origine de cette demande mi-novembre 2015. Elle autorise désormais, et ce depuis janvier, l’administration de cannabis sous forme de nourriture ou liquide à des fins médicales, une première aux Etats-Unis.

Pour l’école, communiquer ouvertement et publiquement sur cette décision est une grande avancée. Cela montre également que certains responsables d’écoles vont de l’avant pour le bien des enfants. Susan Weiner, directrice exécutive de l’école dit qu’ils « voient la différence » apportée aux enfants par le cannabis médical, et que tous les enfants de l’Etat méritent d’avoir ce droit.

« Je suis ravie que nous ayons été en mesure d’atteindre cette étape. Nous tentons d’aider les enfants. Je sais qu’il y a beaucoup d’enfants dans cet Etat et à travers le pays qui pourraient bénéficier de ça » dit Susan. « Il est extrêmement important que dans les écoles, la priorité soit donnée aux enfants, et la décision de Larc School en est un très bon exemple ».

Jusqu’à présent, la consommation de cannabis sous n’importe quelle forme ou pour n’importe quelle raison violait les lois qui font de l’école un lieu « sans-drogue ». Cependant, le dernier projet de loi adopté permet au cannabis médical d’être consommé sans être fumé dans les cours d’école, les bus ou à un événement scolaire.

PUBLICITE

Cette décision suit une décision de justice impliquant la famille Barbour. Roger et Lora Barbour demandait au district scolaire d’autoriser leur fille Genny à prendre de l’huile de cannabis pendant sa pause déjeuner pour traiter son épilepsie.

La commission scolaire de Larc School s’est rassemblée pour réfléchir à ce qui pourrait autrement être contre la loi et a demandé au gouverneur de créer politique qui permette la consommation de cannabis médical sur le lieu scolaire. Genny Barbour peut donc, une fois par jour, prendre son huile de cannabis pour traiter sa maladie.

La loi est également passée au Colorado, mais aucune école n’a encore franchi le pas.

Les Barbour se battent maintenant pour qu’une personne de l’école puisse administrer le cannabis à leur fille, comme tous les autres traitements. Actuellement, seul un membre de la famille ou un infirmier (sous la supervision d’un membre de la famille) est autorisé à administrer le cannabis.

PUBLICITE

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

4 Commentaires

4 Commentaires

  1. Juan

    15 février 2016 à 16 h 08 min

    Ca fait deja un mois , j’ai deja vu la news sur un autre site 🙂

    • Juan

      15 février 2016 à 16 h 13 min

      En fait cela fait depuis Novembre que Chris Christie à signé la législation , quand a la larc school elle a appliqué cela en janvier 2015 ( 2 mois apres la signature de la dite législation )
      https://legiscan.com/NJ/research/A4587/2014

      • NewsWeed

        15 février 2016 à 17 h 08 min

        Janvier 2016 du coup 😉 On a ajouté tes éléments.

        • juan

          15 février 2016 à 17 h 47 min

          Oups : oui 2016

          Faire la une : c’est cool mais faut pas aller chercher trop en arrière pour faire le buzz sinon c’est hors sujet et c’est surtout plus du tout crédible, voir meme ridicule 🙂

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0